La démesure des anniversaires aux US

Je sais pas vous, mais parfois je me fais un coup de gueule toute seule devant l’injustice du monde dans lequel nous vivons, injustice que j’entretiens autant qu’elle m’entretient, malheureusement. Le dernier coup de gueule en date, c’était pas plus tard qu’il y a deux jours, suite au 94628165ème épisode de la Bithday Party de ma fille, prévue pour le 4 juin. La démesure, ça me sidère, la surenchère, ça m’agace, la dépense folle d’argent, ça m’assèche (!),  mais alors le fait que je fasse partie de ce système, ça me tue…

Reprenons le déroulé des événements :

 Episode 1, mars 2016, tentative d’approche de Sioux : Salomé, j’ai eu une idée pour ton anniversaire ! Au lieu de le faire dans une grande structure de jeux (qui coûte la peau du ***), on pourrait peut être inviter quelques copains à la maison, non ? Il y aurait moins de copains mais vous auriez bien plus de temps pour jouer ! C’est comme ça que je faisais mes anniversaires quand j’étais petite en France (argument imparable) !

 Réponse de l’intéressée : bonne idée maman, ça serait super !

Réponse bis de l’intéressée, 1h plus tard : mais pourquoi je peux pas inviter les enfants des 2 classes de GS ?

Réponse ter de l’intéressée, 3h plus tard : oui mais Charlie il vient de m’inviter à son anniversaire, c’est pas poli si je l’invite pas ! Il faut que j’invite tous mes copains qui m’ont invité cette année !

Réponse quatro de l’intéressée, 24h plus tard : combien tu as dit que je pouvais inviter d’enfants déjà ?

Réponse cinco de l’intéressée, 48h plus tard : et je peux inviter un copain pour Robin ? Non mais j’ai peur qu’il s’ennuie sinon !

Réponse six de l’intéressée : et mes copains français, je peux les inviter aussi ?

 – Capitulation –

 Episode 2, avril 2016 : Allô Wonderwild, je voudrais réserver une salle pour l’anniversaire de ma fille s’il vous plaît… Oui la salle pour les grands à droite… Le 4 juin… Combien, pour 1h30 de jeux ?… Mais non je ne vais pas crier… Combien ???!!! (amis de la Cité de la Peur, bonsoir ^^)

 Episode 3, avril 2016 : Bon ma chérie, j’ai réservé la salle… Ah non, désolée, c’est réservé maintenant, c’est fini l’idée des copains à la maison. Oui bah c’est comme ça, ma caution est non remboursable alors hein… Bon allez hop, hop, hop, maintenant, faut choisir un thème. Les dinosaures ! En voilà une petite fille qu’elle est à moi !!! Les dinosaures ! Comme sa maman au même âge ! Quelle merveilleuse idée !

 Episode 4, mai 2016 : Ah non hein, pas ma Little Ponies maintenant ! Je viens juste d’envoyer les invitations avec des dinosaures !!! Les dinosaures, c’est COOL, point.

La démesure des anniversaires aux US

 Les épisodes précédents vous ayant situé mon état d’esprit des dernières semaines, reprenons maintenant mon coup de Calgon de lundi.

 Avec notre thème des dinosaures et la liste d’invités, nous partons, Salomé et moi déjà passablement agacée, faire un tour dans l’univers des fêtes, dans le magasin Party City. Point de dinosaures, ben voyons. Pas grave, on se rabat sur le dernier dessin animé phare de Salomé, Pat Patrouille (qu’elle connaît depuis 2 semaines hein, pitié pour qu’elle découvre pas un nouveau dessin animé d’ici là…). On choisit des assiettes, des verres, des serviettes, des bougies, des nappes en papier, des couverts et des jolies paillettes à mettre sur la table (pour une fois que c’est pas chez moi… les habitués comprendront!). On fait pareil en version Cars pour l’anniversaire de Robin, qu’on fêtera un peu plus tard, à la maison cette fois-ci (c’est parfois cool le manque d’arguments chez les enfants de 3 ans). Bref, rien de folichon, quoi !

 On passe à la caisse : 85 dollars… 85 dollars ???!!! Pour de la vaisselle jetable et des bougies ?! What ?!

 La démesure des anniversaires aux US

 Sur le coup et sous le choc, j’ai rien dit et j’ai payé. Arrivée à la voiture, j’ai rien dit et j’ai démarré. Au premier croisement, j’ai vu une personne faire la manche, et là j’ai littéralement explosé toute seule dans ma voiture !

 85 dollars pour de la poudre aux yeux ?! 85 dollars pour acheter le sourire de notre enfant ?! 85 dollars pour faire « comme tout le monde » ?! Et c’est bien sûr sans compter le prix de la salle (250 – 300 dollars), le gâteau (30 dollars), les pizzas ou autres nuggets, les boissons, les ballons et les petits sachets de cadeaux pour chaque invité !

 J’ai tellement gueulé dans ma voiture que Salomé m’a demandé si j’étais fâchée contre elle… Bien sûr que non ma chérie ! Je suis fâchée contre ce monde de consommation, ce monde de comparaison, ce monde de surenchère, et surtout, je suis fâchée contre moi qui n’ai pas su dire STOP à toutes ces âneries. Je suis fâchée d’avoir dépensé l’argent d’une dizaine de repas pour les beaux yeux doux de Disney. Je suis fâchée de ne pas avoir la force de tout annuler, car ta déception serait trop dure à gérer pour moi.

 Bon finalement, après m’être enfin calmée, je me suis dit que c’était une superbe occasion pour remettre les valeurs à leur place. Que l’argent doit être intelligemment dépensé. Qu’on doit trouver un juste équilibre entre le plaisir et le futile. Et que la poudre aux yeux, la vraie, ça existe. Une nuit sous la tente, un tour en bateau, une sortie à un observatoire, un voyage… Un souvenir qui s’imprime dans la rétine autant que dans le cœur. Des étoiles, des paillettes, pour de vrai…

 La démesure des anniversaires aux US

 En rentrant, j’ai fait un deal avec Salomé. Nous avons trié ce dont nous avions vraiment besoin et qui lui faisait plaisir, et nous avons remis dans un sac ce que nous pouvons aller rendre. Elle a très bien compris et l’a fait sans souci, ce qui me conforte dans l’idée qu’au fond, les enfants s’en FOUTENT de tout ce tralala. Pour eux, l’essentiel n’est pas là.

 Maintenant, le plus dur va être de m’y tenir pour l’année prochaine. J’avais déjà trouvé ça too much l’année dernière et pourtant je n’ai pas eu le courage de dire NON cette année. Difficile en tant que parents de faire sortir de la « norme » nos enfants, aussi démesurée soit-elle… Que vont penser les autres ?! En fait, le problème n’est pas le regard que les autres vont porter sur elle, mais le regard qu’elle va elle-même se porter suite aux regards des autres. Nous, nous sommes adultes, c’est plus facile, mais eux, ce sont des enfants qui cherchent juste à se trouver une identité dans une société qui imposent tellement de choses…

 Et vous amis expats, trouvez-vous comme moi que beaucoup de choses sont démesurées ici ?

Comment gérez vous cette démesure vis à vis de vos enfants ?

Amis français, est-ce que ça se passe maintenant de la même façon en France ?

Mes amis, comment gérez-vous le décalage qui parfois se crée entre vos valeurs et les dictats de la société ?!

 

6 commentaires sur « La démesure des anniversaires aux US »

  1. Ah oui les anniversaires! Ca a ete difficile pour nous aussi de se plier aux regles non dites des fetes d’anniversaire . Mais finalement je prefere 15 gamins dans une salle qui n’est pas mon salon. on a eu ensuite le probleme des iphone a l’age de 8 ans. On a tenu jusqu’au 12 ans de ma fille et on est tres fier 🙂
    Bon courage pour la suite

  2. Nouvelle lectrice… très sympa ton blog!
    Alors je ne crie pas victoire mais j’ai qlqs trucs pour motiver les enfants à faire leur anniv « comme avant »… (parce qu’en France ou ailleurs où je suis actuellement c’est le même delire):
    Critiquer les anniv des autres ultra consumeristes (c’est bas mais on est là pour éduquer nos enfants autant prendre du concret !) fabriquer des babioles ensemble type collier de nouilles fashion pour les petits cadeaux (les saletés en plastique ça me tue), idem pour les cartes d’invitation, embaucher papa comme GO (the argument!) et lui tendre la liste de jeux scout trouvée sur internet…
    et oh bonheur quand les enfants partent en disant « c’était le meilleur anniv' » ( argument final: ne pas faire le même anniv que les autres pour laisser un souvenir impérissable…)
    Allez courage pour la prochaine fois!

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Florence, j’ai bien rigolé ! Tu as tellement raison !!! Je me suis promis juré craché de faire tout ce que tu décris l’année prochaine, croix de bois, croix de fer, si je mens je vais faire un stage d’ultraconsumérisation chez Walmart pour calmer mes ardeurs dépensières !

      Bienvenue sur mon blog 🙂

      1. Coucou, merci pour ceblog plus que sympa que je decouvre au fur et à mesure. Je vais reprendre un peu les propos de Florenec (sans avouer les coups bas de la critique, non non non biensur, regardez ces anniv prefabriques, pfff, tous les mêmes, les années et les copains se melangent 🙂 )Ces anniversaires dans la demesure sont les mêmes en France, en tout cas là où je vis. Pour y face, beaucoup d’investissement personnel: cartes d’invitations made pôpa, et imprimés tres peu chers, décos fouinées dans la maison et réinventée avec les loulous, theme exploité via pinterest , et de l’energie à revendre…Le plus, c’est effectivement la reaction des copains qui reviennent chaque année ravis, impatients car ces anniversaires sont « differents », ils s’en souviennent…et la fierté des Miens…Ils ont des idées à revendre pour m’occuper :). Maintenant ils grandissent, ça se calme. Reste les invitations, ils adorent!

      2. Merci beaucoup pour ton retour et bienvenue sur ce blog ! Cette année, c’est ce que j’ai décidé de faire pour l’anniversaire de ma fille, en juin. Elle est prévenue depuis l’année dernière, et est plutôt contente à l’idée de recevoir des copines à la maison ! Je n’ai plus qu’à retrousser mes manches !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s