My country is not safe anymore…

Mon pays n’est plus sûr… C’est par cette phrase que ce matin j’ai répondu à mes amis du bout du monde qui s’inquiétaient des conséquences de l’horrible attentat du 14 juillet à Nice.

De nombreuses pensées me sont passées par la tête ces 2 derniers jours :

– tout d’abord, l’horrible, l’insoutenable, l’inacceptable : Encore ?! Putain…

– ensuite, l’angoissant : Qui je connais qui aurait pu être à Nice ?

– après, le terrible : Combien ? Y avait-il des enfants ? Mon Dieu…

– sont venus ensuite les Mais pourquoi ?!, très très nombreux…

Et puis, sont arrivés les messages du bout du monde, de mes amis américains et européens s’inquiétant pour nous, auxquels j’ai répondu, le cœur brisé, que nous allions bien, mais que tant d’autres n’ont pas eu cette chance. Et j’ai dû me résoudre à écrire ce que je n’avais pu accepter après Charlie Hebdo, le Bataclan et toutes ces dernières attaques stupides : My country is not safe anymore.

 

Untitled2

Jamais, JAMAIS, je n’aurais pensé écrire ça un jour. La peur de vivre, c’était pas pour les autres ? Ma douce France n’est- elle pas le lieu de l’insouciance ?

Je repars dans quelques semaines dans mon pays d’adoption en laissant ma famille et mes amis ici. J’avoue honteusement être soulagée pour mes enfants et horriblement angoissée pour ceux qui restent. Quel sentiment déchirant ! Et je pense à tous ces gens qui vivent des situations bien pires, laissant des proches dans des pays en guerre pour se faire parquer dans des camps dans des pays d’accueil qui ne veulent pas d’eux. Comme ça doit être dur.

Mes amis, je ne vois pas comment conclure ce qui n’est malheureusement qu’un début. Malheureusement, et nous le savons tous, ça recommencera. Je crois qu’il est urgent de tendre la main aux personnes fragiles, à tous ces êtres en détresse qui risquent un jour de ne plus savoir comment contrôler toute la haine qu’ils ont accumulé. On attend tous une réaction du gouvernement. Et dans cette attente, nous pouvons tous à notre échelle faire quelque chose. Il suffirait de peu de choses pourtant. All we need is love…

Untitled

10 commentaires sur « My country is not safe anymore… »

    1. Oui, ça fait peur… On voudrait protéger nos enfants de cette barbarie. Mais le monde est beau, en dehors, je veux y croire très fort et que nos enfants puissent un jour y croire aussi !

  1. Je suis d’accord avec toi, notre pays n’est plus sécurisé et c’est horrible à dire. Qui aurait cru qu’on fasse autant de mal à la France.
    Justement pays de liberté et c’est pour ça qu’on nous frappe, pour nos libertés…Mais nos ancêtres se sont battus pour nos libertés et pour cela on ne peut pas céder !
    Quand je suis partie, oui j’avais peur qu’il arrive quelque chose à ma famille, mais rien de tel. Un accident de transport, une maladie, la vieillesse pour ma grand-mère mais rien de comparable. Maintenant j’ai peur, vraiment.
    Marseille et Nice sont très proches, ma cousine a pour habitude d’y aller. Sur le coup je me suis dit « Oh elle y était il y a un mois » et là je me suis dit mais si elle y était…Et là ce fut interminable j’ai appelé tout le monde et personne ne me répondait ! Heureusement elle devait y aller mais a annulé son séjour. Je comprends ce qu’ils ont ressenti lorsque j’étais à Paris le 13 Novembre.
    Mais surtout quand je pense aux enfants, ces pauvres petits qui n’ont rien fait ni rien demandé…
    Il n’y a pas de mots à cela…

    1. Exactement comme toi, j’ai pensé en partant aux accidents, à la vieillesse, mais jamais je me serais imaginé penser à des attaques terroristes… Il n’y a pas de mots, c’est vrai, mais je suis sûre que par nos actes on peut rendre le monde plus beau. Il faut absolument ouvrir les yeux et le cœur sur ceux qui souffrent et qui sont en détresse. On peut faire quelque chose, ce n’est pas possible autrement…

  2. Pas facile de parler de l’indicible… Pas facile d’être loin de sa famille et des siens dans ses moments la…
    Je lis en filigrane de ton article que tu te sens finalement plus en sécurité dans ton pays d’adoption? Est-ce le cas?

    1. C’est une question très compliquée. En effet, je me sens plus en sécurité aux US, mais parce que je dois bien avouer que le monde d’expat est une bulle, un cocon (tout au moins pour l’expatriation à Houston, d’après ma propre expérience et celles de mes amis). Mais il faut bien rester conscient qu’aux US il y a un énorme problème avec les armes et tout ce que ça entraîne, et ça me fait vraiment froid dans le dos… Si j’enlève les œillères de la vie d’expat, je suis plutôt partagée… Et toi, comment vois-tu les choses en Thaïlande ? Te sens-tu en sécurité ou en insécurité ?

  3. Tout comme toi, la problematique n’est pas evidente. Globalement, on se sent en securite, meme si mes collegues m’incitent regulierement a la prudence en raison de nombreuses armes qui trainent en Thailande. Effectivement, il arrive qu’on voie des civils avec des pistolets de poing a la ceinture.

    Cependant comme toi:
    1. On se sent plus en securite en tant qu’expat. Je suis bien d’accord avec toi: nous avons une existence protegee.
    2. Dans ma situation, je vis en pleine campagne pour la premiere fois de ma vie. De facto ca limite les risques 🙂
    3. L’Asie est globalement hyper sure. Depuis 10 ans que j y vis, je ne me suis pas fait embeter une seule fois dans la rue (avant, on habitait a Shanghai… meme combat 😉 )… En France il faudrait une journee, je crois.

    Comme j’aime bien les stats j’ai fait tourner une requete tres interessante:
    http://www.gunpolicy.org/firearms/compare/68/rate_of_civilian_firearm_possession/66,156,183,194,69
    => Je n’aurais pas imagine que la France avait une telle proportion d’armes a feu! (Pour les US ce n’est pas une surprise)
    => Je m’etais toujours affolee de ce que mes collegues disaient des armes a feu en Thailande (certains refusent de sortir le soir pour cette raison!!!) mais finalement l’ampleur est bien moindre que ce que je croyais
    => J’ai eu une drole d’histoire avec des armes en Georgie (la Georgie dans le Caucase, a cote de l’Armenie) mais je vois qu’il n’y a pour ainsi dire pas d’armes… comme quoi, il n’est pas facile de generaliser a partir d’une experience 🙂

    Niveau terrorisme, les recents attentats d’Orlando n’ont pas change ta perception de la securite du coup?…

    1. Très intéressant ton retour ! Je suis allée plein de fois en Asie et je me suis toujours sentie en sécurité (notamment à Taïwan, qui n’est pas un pays touristique). Et concernant les armes aux US, le taux donné ne m’étonne pas… Comme toi, jamais embêtée aux US, il y a en fait très peu de petite délinquance, mais par contre il y a d’énormes problèmes entre les gangs et avec la police. Les attentats à Orlando n’ont pas changé ma perception du danger, mais par contre j’ai très souvent une pensée pour les attentats dans les écoles. Étant moi même instit et maman de 2 petits bouts, j’avoue que ça me travaille…

  4. C’est sûr que l’Europe entière (pas que la France) va subir encore longtemps les affres du terrorisme… mais, si je peux me permettre et sans porter de jugement, il y a déjà eu de nombreux attentats en France dans les années 80 et 90, je pense notamment à ceux du métro Saint-Michel (j’étais ado, mais je m’en souviens). Il ne faut pas se leurrer, nous ne sommes pas plus en sécurité en France qu’ailleurs, et cela depuis bien longtemps…

    1. Je suis entièrement d’accord avec toi et tu fais bien de le rappeler. Je m’en souviens comme si c’était hier, j’étais ado également. La différence maintenant, c’est que ça ne paraît plus un évènement isolé et ça fait plus peur je trouve…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s