J’ai testé pour vous : Black Friday dans un des plus grands malls des Etats-Unis

Je pensais pas faire ça un jour, je vous jure… mais je viens de vendre mon âme au diable pour aller tester POUR VOUS le shopping pour Black Friday dans un des plus grands malls des États-Unis. Rien que pour ça vous devriez tous m’envoyer un colis de raclette, tiens !

Bon, j’en vois 2-3 au fond qui n’ont pas trop suivi parce que Black Friday ça leur dit rien… On s’affole pas, je connaissais pas non plus avant de venir vivre au pays de la sur-consommation… Je vais donc tout vous expliquer dans cet article, et puis vous donner mon point de vue (pas très tendre) par la même occasion. Mes amis, sortez votre carte bleue (et votre chéquier, votre liquide, votre argenterie, votre héritage…) et une bonne dose de patience parce que le décorticage de Black Friday… c’est maintenant !

black-friday-1800272_640.png

 

Le dernier jeudi du mois de Novembre, c’est toujours la teuf aux US : c’est le jour de Thanksgiving. Je ne suis pas sûre d’avoir le temps de vous écrire un article cette année sur cette fête, d’autant plus que j’ai un article sur Halloween en retard, mais sachez que ce jour là est bien plus important que Noël : on retrouve sa famille, on mange de la dinde à la sauce cranberries, on se fait des bisous en se disant merci et on se remémore le bon vieux temps où les colons ont fait n’importe quoi avec les amérindiens. Bref, Thanksgiving c’est vraiment une grande fête, surtout parce que le lendemain, le Black Friday donc, les magasins font une journée de soldes monstres, de quoi relooker toute la famille pour les années à venir à un prix défiant toute concurrence. Les magasins, fermés le jeudi de Thanksgiving, ouvrent à minuit dans la nuit de jeudi à vendredi afin d’offrir une nuit blanche de rêve dans l’antre de la surconsommation…

Ah, on me dit dans l’oreillette que je suis un peu has-been (WTF ?!). Et oui Sophie, en 2016, les magasins ouvrent dès 18h le jeudi pour fermer leurs portes le vendredi à l’heure habituelle, en général 22h. 28h d’achats compulsifs non-stop, c’est pas beau, ça ?!

Il se trouve que nous venons de passer le week-end de Thanksgiving dans le Hill Country avec des amis, et que nous nous trouvions à 30 mns de San Marcos, un des plus grands regroupements de magasins d’usines des États-Unis (plus de 350 magasins). Ma copine Maria avait plein de cadeaux de Noël à faire et m’a poussé à venir avec elle pour pouvoir vivre une expérience unique et la raconter ensuite sur mon blog. Je déteste faire du shopping, mais j’avais envie de me faire ma propre opinion sur cet événement dont tout le monde parle aux US. Et puis Salomé avait besoin d’un jogging parce que sa mauvaise mère avait mal calculé le nombre de pantalons à emmener pour 4 jours de vacances (calcul vachement dur à faire, je vous l’accorde).

black-friday-1173373_640

Nous sommes donc arrivées dans le mall vers 20h le jeudi de Thanksgiving. A peine tournions-nous sur le parking que nous avons vu une file de 100m devant Victoria’s Secret, le célèbre magasin de lingerie… pas pour acheter, hein, juste pour avoir le droit de rentrer dans la magasin. ‘Tain, merde, on repart là non ? Non ?! Bon ok, y a des cadeaux de Noël à faire y paraît…

Allons donc nous garer. Nous garer. Nous garer j’ai dit. ‘Tain mais ils sont tous de sortie ou quoi ?! On veut se garer ! Poussez-vous !!!

Bref, après quelques arrachages de cheveux dans le parking, nous voici devant le plan. Gap, Converse, Levis, Ralph Lauren, Fossil, Guess, Nike, American Apparel, ils y sont tous. Bon bah, y’a plus qu’à…

IMG_3296.JPG

Magasin 1 : Gap. On se balade, on regarde, ma copine me déniche un jogging pour Salomé que mes yeux de taupe n’avaient pas été foutu de repérer, elle trouve certains cadeaux, on se dirige vers la queue. ‘Tain mais elle est bien longue cette queue, c’est pas possible ça, regarde moi ça !!! Je parie qu’elle fait plus de 3 kilomètres ! On se met dans la queue, à 3kms de la caisse donc, et on attend, on attend, on attend… La queue avance à pas de tortue parce que certaines personnes ont acheté tout le magasin. Non mais je plaisante pas en plus… Il y a une famille entière à une des caisses avec plus de 10 gros sacs de vêtements. Je fais un petit calcul rapide dans ma tête (faut dire, j’ai le temps…) et ça représente plus de 150 vêtements je pense. Ma copine Maria, espagnole, capte quelques brides de leur conversation : il paraît que c’est pour envoyer à leur famille au Mexique. Alors soit ils ont une très grande famille, soit c’est louche. Tout comme le monsieur qui achète 20 exemplaires de chaque couleur des célèbres vestes à capuches de la marque. Il faut dire que les réductions sont bonnes, 60 % sur presque tout le magasin. Je me demande quand même quel est le montant final sur de tels achats. On finit enfin par passer à la caisse et on sort, ouf !

IMG_3294.JPG

Magasin 2 : Converse. J’adore les Converses, et je me dis que c’est le moment de m’en racheter une paire un peu sobre parce celles que j’ai actuellement sont roses fluo à pois, ce qui n’est pas toujours facile à accommoder (n’est-il pas ?!). La promo du jour ? 75% sur la 2ème paire. Oui mais moi j’en veux qu’une, de paire, ça veut dire que je vais la payer plein pot ?! Nul. Je me rabats donc sur les paires dégriffées, et je déniche une superbe paire avec des pommes rouges et des pois. Ma copine Maria me fait remarquer que c’est pas vraiment très facile à accomoder non plus, les pommes. Elle a pas tout à fait tort, et je repose les Converses à contre-coeur, surtout que pour une fois il n’y a pas trop de queue…

Magasin 3 : Carter’s, le royaume du vêtement horrible pour enfants. Allez, je leur octroie un bon point, ils font des pyjamas qui tiennent la route (avec quelques virages quand même…). Je regarde pour Robin, je trouve un ensemble de 2 pyjamas avec des camions, à 60 %. Bien. Je regarde le prix initial : 42 dollars. Et alors là, croyez-moi, c’est un énorme foutage de gueule de la part du magasin… Les pyjamas de cette marque là ne sont JAMAIS à ce prix là ! D’ailleurs, je viens juste d’aller voir en ligne et l’ensemble de 2 pyjamas est à 16 dollars, soit le prix après les 60 % de réduction. Quelle arnaque ! Je commence à me demander si je me suis faite avoir chez Gap…

IMG_3299.JPG

Magasin… euh… combien déjà ?! : il est plus de 22h, la foule s’est encore densifiée, et de très nombreux enfants sont encore là, à essayer des fringues avec leurs parents. Pauvres petits choux, ils me font de la peine avec leurs traits tirés, à faire des caprices parce qu’ils sont épuisés… Je ne regarde plus rien car j’ai trouvé la seule chose pour laquelle j’étais venue : le jogging de Salomé. De toute façon, même si j’avais trouvé quelque chose, je n’aurais jamais fait plus de 30 minutes de queue, ce que nous voyons désormais dans tous les magasins. Il y a parfois même plus de 100m de queue pour avoir le privilège d’entrer dans un magasin bondé.

Magasin « je commence vraiment à en avoir marre »: Il est 22h30, les vendeurs commencent à avoir les traits tirés eux aussi. A quelle heure sont-ils arrivés ?! Et à quelle heure indécente vont-ils terminer ?! Pourquoi ne sont-ils pas en famille, à manger, à rire et à discuter ?! Ah oui, parce qu’ils n’ont pas eu le choix afin de répondre à la voracité de la consommation sans limite… Je félicite secrètement les enseignes, comme New Balance, ayant résisté à l’appel de l’enrichissement.

img_3297

Magasin « sortez-moi de cet enfer ». J’ai arrêté depuis longtemps de regarder quoi que ce soit, Maria est comme moi, et nous décidons de repartir. Fait incroyable, la foule est de plus en plus dense alors qu’il est plus de 23h. Des enfants dorment avachis dans les bras de leurs parents, d’autres se roulent par terre. Tout le monde a les traits tirés et les bras chargés. Je pense à ces personnes du bout du monde qui travaillent dans des conditions atroces afin de fournir en vêtements bon marché des étrangers qui remplissent leurs paniers en pleine nuit un soir de fête. Je me dis que le monde ne tourne vraiment pas rond.

Voilà, j’ai testé le Black Friday dans un des plus grands malls des États-Unis… Savez-vous le mot qui me vient en tête quand j’y pense ? Ecoeurant. J’ai détesté. Je me fous royalement de savoir si on y fait de bonnes affaires ou non. Il devrait être interdit de faire travailler les gens toute une nuit pour vendre des choses qui peuvent s’acheter en journée. Il devrait être interdit de monter les prix pour faire croire qu’une offre est intéressante. Il devrait être interdit de vendre des vêtements qui sont fabriqués par des gens en souffrance. Cette débauche d’excès en tous genres m’a révoltée.

J’achète très peu de vêtements, et je choisis maintenant avec soin la forme et le tissu afin de les voir durer le plus longtemps possible. D’ailleurs, depuis que je fonctionne ainsi, je ne laisse plus rien de côté dans ma penderie. Depuis peu, je m’intéresse à l’origine du vêtement, à son pays de fabrication. Je viens de trouver une boutique sur Houston qui propose des articles (vêtements, bijoux, sacs…) fabriqués aux US par des artisans. Je sais que j’ai encore beaucoup à réfléchir sur les dépenses inutiles, notamment car j’en ai bien trop fait en arrivant aux US. Mais je pense qu’il est urgent d’ouvrir les yeux (les miens en premier) sur ce système de sur-consommation qui détruit des personnes autant que la planète. Quand j’ai vu tous ces enfants voir leurs parents banaliser l’acte d’acheter ce soir là, j’ai vraiment eu un pincement au cœur en les regardant.

Et vous, que vous inspire cet évènement ? Si vous vivez aux US, y participez-vous ? Souhaiteriez-vous voir arriver l’équivalent du Black Friday dans votre pays ? Suis-je la seule ronchon ?

30 commentaires sur « J’ai testé pour vous : Black Friday dans un des plus grands malls des Etats-Unis »

  1. Je suis moi aussi écœurée par cette sur consommation. En Arabie pas de black Friday mais des malls immenses toujours bondés. Des boutiques qui proposent des vêtements made in china. Je ne fais pratiquement jamais les boutiques sauf quand les enfants ont le pantalon qui s’est transformé en pantasupercourt. Pour moi, les boutiques c’est en France dans mes petites boutiques préférées. Merci pour ton dévouement extrême. Quel courage de subir ca juste nous.

  2. pas encore de black friday
    en France depuis quelques années ça prend pas mal alors que ici pas de signification si ce n est que mercantile
    contente d avoir ton compte rendu

    c est dur d être blogueuse je comprends tout à fait
    c est comme ne France où tu dois être sur du prix d avant
    bizarement ils augment les prix

    1. Je trouve ça fou que cet événement arrive en France, je ne vois vraiment aucun rapport avec notre pays ! c’est vraiment moche de copier un des aspects les plus honteux des États-Unis…

  3. je boycotte déjà les soldes qui ne sont qu’une remise en vente des nanards d’il ya dix ans ou des articles abîmés ou de mauvaise qualité de l’année, avec des prix tronqués également, donc même si en France le black friday commence une percée timide, c’est pas moi qui contribuerai au chiffre d’affaire des magasins. Tant qu’il y aura des cons pour acheter un dimanche ou un jour férié, ou la nuit; tant qu’il y aura des cons pour acheter des prix tronqués et bien les enseignes auraient tort de s’en priver. Moi ce que je me demande surtout c’est : si en faisant 60% à 75% de rabais, les enseignes font encore une marge (vendre à perte ça n’existe pas) je n’ose imaginer le prix d’achat d’origine et comme on se fait tondre le restant de l’année. C’est pour ça que maintenant je m’habille en friperie la majeure partie du temps, mes filles ado aussi, et nous y allons aux heures décentes d’ouverture.

    1. Tu as tout à fait raison, on doit se faire plumer tout au long de l’année ! Je trouve ça aussi scandaleux ! Ici je ne vais pas en friperie, mais je porte mes fringues pendant tellement longtemps que c’est tout comme !

  4. Merci pour ton article ! Nous on est partis passer le week-end dans un coin reculé de France sans réseau (si si ça existe ! ) et je peux dire que j’étais bien contente car depuis une semaine ils nous saoûlaient partout dans les magasins, à la radio, sur Internet, … en essayant pathétiquement de lancer un black Friday en France. Ça m’a énervée toute la semaine alors merci je me sens moins seule maintenant! Cerise sur le gâteau : ce matin ils annoncent fièrement à la radio que le Saturday late show (on dit comme ça je crois) va enfin arriver en France. Pourquoi enfin? On n’a pas de bonnes idées nous aussi? En plus ça passera même pas le samedi soir… Bref, pourquoi copier coûte que coûte les US? Sur ces bonnes paroles, je m en vais faire mes courses de Noël maintenant que les super promos sont finies! (Ps. On dit des brides de conversation ? Ou des bribes?…). Bisous. (Pps. Je suis sûre que les converses à pommes et à pois étaient top!)

    1. J’ai pensé à toi pour les converse, tu peux pas savoir ! Je suis sûre que tu aurais adoré ! Concernant le saturday Night show, j’avoue que je ne sais même pas ce que c’est, comme on a pas la télévision ! Enfin, j’imagine que ça doit être une émission à haut niveau intellectuel du samedi soir… Et sinon tu me poses une colle avec brides ou bribes ! Je dirais bribes, il faut que j’aille vérifier ! Bisous

  5. En Angleterre aussi nous avons le Black Friday d’ailleurs il commence sur internet toujours une semaine avant la date et dans les magasins il dure tout le weekend. Et maintenant il y a le cyber monday (le lundi après le black friday). J’ai pas encore compris d’où il sort celui la. Et après le 26 decembre il y a le boxing day. En gros il y a des soldes toute l’année. Les prix ne sont pas forcément avantageux mais les gens ici en sont fous. Ils achètent des choses qu’ils n’ont pas forcément besoin mais vu que c’est le black friday alors il faut qu’ils achètent. Je ne comprends pas cette mentalité.

    1. Moi non plus je ne comprends pas cette mentalité ! Ici aussi nous avons le cyber Monday, j’ai découvert ça cette année, je ne sais pas si c’est nouveau du coup comme je ne suis pas trop au courant de ce genre de choses… En tout cas je n’ai jamais entendu parler du Boxing Day, j’essaierai de regarder après Noël pour voir si nous aussi on se le tape celui-là !

  6. Hello,
    Super expérience dis moi 😉
    Quand j’ai vu le sujet de ton article, j’étais toute excitée. Mais alors au fur et à mesure que je lisais les paragraphes mon enthousiasme s’est vite envolé.
    C’est comme-ci à Noël, tous les Français sortaient pour faire les soldes. Je trouve cela affreux et attristant. on ne respecte plus aucune tradition.
    Cet été je suis partie en Floride pendant 2 semaines, ce fut un super voyage mais je suis revenue écœurée de cette consommation à outrance, de tout se gâchis et de ce manque d’implication écologique. Comment peut-on ne pas penser à l’avenir de nos enfants? Je reste sans voix.
    Je suis entièrement d’accord avec toi.
    Si j’étais aux US pendant le Black Friday, je pense que je n’irais pas dévaliser les magasins car acheter c’est bien si on en a réellement besoins. Mais acheter juste parce que c’est en « solde » (si on peut parler de solde car s’il gonfle les prix avant d’y coller moins 40%, franchement on se fout de la gueule des consommateurs). Non. Faire la queue comme des moutons à 23h avec mon p’tit bonhomme le jour d’une grange fête de famille, je ne m’y vois pas du tout. NON MERCI.
    En France, beaucoup d’enseigne ont joué le jeu dès vendredi. Et j’avoue que y avoir jeté un coup d’œil sur les e-shop. Mais rien acheté. Pas de besoin particulier.
    A bientôt

    1. Merci pour ton commentaire ! Moi aussi, ce qui me choque le plus aux US, c’est ce manque de lucidité sur la consommation et l’impact écologique que ça entraîne sur notre planète. Heureusement, les choses changent petit à petit, mais c’est vraiment très lent, bien trop lent… À bientôt !

  7. arrrrggg c’est horrible !!! déjà que je ne fais pas les soldes en France.. j’ai horreur du monde dans les magasins, je n’aime pas faire la queue pour payer…. tu as eu bien du courage de le tenter !!! et a mon avis on ne t’y reprendra plus !

  8. J’ai été faire Black Friday pour revoir un peu ma garde robe pour Noël et reprendre quelques basiques. Mais j’y suis allé un samedi matin. Je trouve honteux de faire travailler des gens un jeudi soir alors qu’ils devraient être avec leur famille et se reposer, parce que c’est une fête … m*rde ! Une de mes amies americaines me dit que quand elle était gamine (elle a une petite 60ne d’années) le black friday commençait à 9h et les magasins étaient fermé le dimanche. ça a bien changé ! Et c’est vrai qu’il faut penser à notre consommation en général et de vêtements en particulier. J’ai toujours beaucoup revendu / recycler, mais je fais encore plus attention ici, c’est tellement facile de se laisser emporter.

    1. Je suis d’accord avec toi du début à la fin ! Et c’est vrai qu’ici on a tendance à se laisser emporter, c’est ce que j’ai d’ailleurs fait quand je suis arrivée aux US, comme il fallait meubler une immense maison vide, j’ai acheté plleeeiinnn de choses parfaitement inutiles ! Je suis consciente d’avoir ouvert les yeux sur tout ça !

  9. Pas de black friday cette annee pour moi mais en general je commande en ligne et je vais chercher tranquilou . Jamais fait le soir meme de Thanksgiving, je ne supporte deja pas la foule des week ends. Je te tire mon chapeau d’y etre allee quand meme, moi il aurait fallu me payer pour aller dans un mall. Black friday c’est bien quand on cible ce qu’on veut, j’ai deja fait des affaires mais sans virer zinzin. Je prefere quand meme mieux cyber monday, avec mon cafe et mon chien sur les genoux 🙂

    1. Je suis comme toi, je préfère profiter des achats en ligne, ça me permet de pouvoir comparer entre des magasins et de vraiment réfléchir à l’utilité de mon achat… Là, pour Black Friday, c’était sûrement de l’achat compulsif pour la majorité des gens !

  10. « Je pense à ces personnes du bout du monde qui travaillent dans des conditions atroces afin de fournir en vêtements bon marché des étrangers qui remplissent leurs paniers en pleine nuit un soir de fête »
    Oh comme j’aime ce blog….Ma Sophette, d’ou t’es venu le courage pour tenter une telle expérience??

  11. En Chine le Black Friday existe mais pas comme en Amérique. Récemment il y a eu pour eux le 11.11 (11 Novembre qui est « le jour des célibataires », ben oui 1 personne) et où tout le monde se rue pour faire des affaire tellement que Alibaba à fait 3 milliards de yuans en une journée ! Alors que les Chinois ne sont pas très riches de départ !
    Perso j’aurai pas supporté le monde, les mioches en crise à cause de leur parents…Quel horreur de faire du shopping comme ça !
    Parcontre quand tu dis ça empêche les gens d’être en famille ça me fait rappeler quand je travaillais à Hard Rock. Normalement cela devait être fermé pour le 24 et 25 mais malheureusement ils avaient décidé de laisser ouvert et nous on attendait de retrouve nos familles pendant que d’autres mangeaient en famille. Bon et c’est tout simplement le cas en hôtellerie aussi et quand je pense que pendant 4 ans je n’ai pas pu fêter de Noël avec mon grand-père et qu’il est parti effectivement maintenant je me pose des questions.

    1. Tu as tout à fait raison, je ne comprends vraiment pas l’intérêt d’ouvrir un jour de fête… Tout le monde est perdant car tout le monde (ou presque) voudrait être avec des amis ou de la famille… Quel dommage d’en arriver là !

  12. Ce que tu décris est horrible mais ressemble un peu à ce qui se passe en France pendant les soldes… J’ai passé ce vendredi avec une copine nous avons exploré les rues de Versailles. Un petit peu d’annonces pour le black friday sur quelques articles. Boutiques désertes. Normal pour un vendredi après midi. Bref shopping tranquille et papotage. Mais je vais faire plus attention du coup à l’origine de ce que j’achète. Tu as raison. Remets toi bien.

  13. Quel dévouement ! Sincèrement, tu n’étais pas obligé de subir ça pour nous 😉
    Black Friday tente une percée timide en France…
    Comme toi, je réfléchis avant d’acheter, je privilégie des marques qui limitent leur impact sur la planète et qui respectent les personnes qui travaillent pour elles. Et aussi je couds de plus en plus nos vêtements (tout en ayant une réflexion assez proche sur l’origine des tissus…).

    1. Je fais moi aussi beaucoup de couture, et je me suis mise très timidement à faire des vêtements l’année dernière. Là, je n’y arrive pas avec le travail et les enfants, mais je ne désespère pas de m’y mettre sérieusement un jour !

  14. Rhooo ! Ils sont vraiment tombés sur la tête, ces Américains ! Mais la frénésie des achats a hélas gagné tous les pays riches, je le crains ! Je n’ai pas vu de Black Friday au Japon (en même temps j’ai croulé sous le boulot et n’ai pas été dans les magasins vendredi). Mais je suis allée hier faire un peu de shopping par nécessité, et il y avait un monde fou. Ici, il y a des soldes un peu tout le temps, selon les magasins. Je ne sais pas si les prix sont gonflés juste avant pour arnaquer le chaland (ce fut le cas en France et c’est désormais interdit) comme chez toi. Quel scandale ! Je crois que le mieux est encore d’acheter des choses de qualité qui durent pour ne pas avoir à les changer trop souvent, de miser sur les friperies ou de se mettre soi-même à la couture ! Bisous Sophie !

    1. Coucou Sandra ! Je fais ce que tu expliques à la fin de ton message : j’achète des vêtements de qualité et je couds ! J’achète peu en friperie, je vais essayer de m’y mettre je crois ! Aux US c’est comme au Japon, il y a des soldes tout le temps, du coup je ne sais même pas si Black Friday vaut le coup… En tout cas, on ne m’y reprendra plus ! A bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s