Mes bêtes sauvages, Houston et moi

Moi, y’a un truc que je comprends pas.

Si je tape Houston dans mon ami Wiki, j’apprends que c’est la 4ème ville des États-Unis. VILLE. Une des plus grosses d’une des plus grandes puissances au monde. Une ville avec des voitures, des magasins, de la pollution, des gens stressés et tout, et tout. Une ville, quoi (et moi on me l’a fait pas question ville, je viens de Lyon, tout de même) !

Donc dans une grande ville, si tout va bien, on devrait trouver des moineaux, des pigeons, des fourmis et, avec un peu de chance, quelques écureuils roux sautillants de branche en branche. Mignon, quoi.

Bah à Houston, on a un problème (Allô Houston ?). Y’a des tas d’animaux qui se sont perdus en chemin et qui ont atterri là ils devraient pas être, je vous jure. D’ailleurs je vais faire plus que vous jurer, je vais vous montrer.

Attention, toutes les photos sont réelles et ont été prises depuis ma maison, voire DANS ma maison. Soit j’ai pas de bol, soit je les attire, c’est pas possible.

Houston Texas’s Arche de Noé, c’est par ici que ça se passe !

**********************************

Parlons d’abord des animaux mignons.

Houston ne serait pas Houston sans ses éternels écureuils (tu sais, ceux qui se jettent sous ta voiture sans prévenir – oui, eux, que tu as déjà évité 50 fois au risque de créer un accident). Y’en a de partout, c’est fou ! (par contre, oubliez les jolis petits écureuils roux et ébouriffés des parcs français… ici ils sont gris et rasqueux !)

 

ecureuil1

 

Dans la catégorie animaux mignons, y’a les oiseaux aussi. Ils sont tous magnifiques ici, mais si je devais en choisir deux, ça serait le Red Cardinal, et le Blue Jay. Je les trouve magiques, avec leurs couleurs vives !

Le Red Cardinal (le mâle en rouge, la femelle en beige) :

 

dsc_1139dsc_9860dsc_9891

 

J’ai même eu la chance de photographier un baiser volé !

 

redcardinal3

 

Le Blue Jay :

DSC_9877.JPG

 

J’ai même vu une fois un Woody Wood Pecker !

 

woodywoodpecker

 

Moi je suis folle des oiseaux, je pourrais les regarder pendant des heures. Y’en a qui ont tellement bien compris le truc que pour se faire mieux voir ils viennent directement dans ma chambre (allons-y, tant qu’à faire!).  Ils feraient mieux d’aller lire quelques fables de La Fontaine, notamment celle avec un corbeau et un renard, ça leur remettrait peut être un peu les idées en place.

 

DSC_6563.JPG

 

(Bon là je fais une petite parenthèse parce que parfois y’a pas que des oiseaux mignons, y’a aussi des vautours… devant chez moi… à Houston, 4ème ville des US… Va comprendre).

 

dsc_7157

 

Continuons avec les animaux mignons. Y’a aussi ceux que tu sais jamais si ça s’appelle des lézards, des geckos ou des machins verts fluos. Celui là il a fait comme à la maison (littéralement, hein, il était venu voir ce qu’il se passait dans mon salon). Ceux là je les aime bien, ils mangent les moustiques.

 

DSC_6612.JPG

 

Toujours dans la catégorie des animaux mignons, y’a les opposums. Non mais ceux là, je les kiffe vraiment ! Tu peux pas laisser un gâteau refroidir dehors le soir sans avoir une petite peluche à long nez qui vient le renifler !

 

opposum1

 

Passons maintenant aux animaux moins cools. En premier lieu, of course, les classiques mais non moins pénibles serpents (genre sur mon paillasson, vas-y, je t’en prie, je le vis bien).

 

Serpent_paillasson.jpg

 

Petite parenthèse : y’a un truc qui faut savoir avec les serpents ici. Y’en a des sympathounets, et puis y’en a des pas glops du tout. Le problème, c’est qu’ils se ressemblent, les p’tits rigolos. Heureusement, la vie est bien faite, il y a une petite phrase pour se souvenir de qui est dangereux et qui ne l’est pas :

 

Red touches yellow, kills a fellow.

Red touches black, friend of Jack.

 

Ceci veut dire que quand le rouge touche le jaune, c’est un mortel, et quand le rouge touche le noir, c’est bon, c’est un copain. Facile.

 

redtouchyellow

Source : http://www.aaanimalcontrol.com/blog/red-touch-yellow.html

 

Sauf que moi, je la retiens jamais cette phrase. « Black touch Red… non attends ça rime pas après… C’était un truc avec kills a jack, là… mais si, attends, AH PUREE, mais c’est quoi déjà la phrase ???!!! » Autant vous dire que si un jour je vois un serpent rouge, je prendrai mes jambes à mon cou, peu importe si le rouge touche le jaune ou le noir, faut pas déconner !

 

Niveau pas cool, y’a aussi les Fire Ants… Aaaahhhh, les Fourmis de Feu… Je vous jure, dans le genre sales bêtes, on peut difficilement faire mieux. Elles portent bien leurs noms celles-là !

A Houston, si tu vois un tas de terre comme ça, il y a un seul mot d’ordre : FUIS ! (you fool…)

 

IMG_4146.JPG

 

Si par malheur tu poses le pied dessus, tu te fais immédiatement attaquer par des dizaines et des dizaines de fourmis qui te grimpent le long de la jambe à la vitesse de l’éclair tout en te mordant dans tous les sens ! Et ça fait mal… mais mal…! Et le pire, c’est qu’après tu gardes des traces pendant des jours, comme si tu avais de l’acné du pied !

 

fireants

Dans la série « Salomé a testé pour vous… »

Autre bête non moins sympa découverte cette année : l’asp. Déjà, qu’est-ce que c’est que ce machin qui ressemble à la chevelure soyeuse de Trumpounet ?! Et bien c’est… une chenille ! Mais méfiez-vous de sa douce apparence car sa chevelure est ultra urticante ! Il parait que ça fait une énorme brûlure pendant plusieurs jours et que c’est très très douloureux !

puss-moth-caterpillar-by-valerie-bugh

(Admirez la chevelure de cette Chenillus Trumpicanta ^^)

IMG_2849.JPG

Là c’est Robin (à peine effleuré par la chenille) qui a testé pour vous…

Et le pire dans cette histoire, c’est que quand tu te mets sous un arbre infesté d’asps, elles peuvent tout simplement te… tomber dessus ! Non mais, sérieux ?!

 

Mon article est presque fini, mais je ne pouvais pas conclure sans mon meilleur ami, celui qui a égayé mes jours et mes nuits à 8 mois de grossesse, celui qui m’a laissé plein de petites attentions, j’ai nommé, mesdames et messieurs le… raccoon !

Alors là, si vous n’aviez pas encore rigolé aujourd’hui, je crois que le moment est venu ^^.

A 8 mois de grossesse, donc, dans mon jardin, dans la 4ème ville des États-Unis, j’ai commencé par voir passer nonchalamment ce délicat petit (enfin, petit…) animal :

 

raccon5

 

Ah, c’est mignon, un raton-laveur, hein !

 

racoon1

(quand je vous dis qu’il était dans mon jardin…)

 

Et puis, ce que je ne savais pas, c’est qu’un raton-laveur, c’est super agile, à tel point qu’il avait pris l’habitude de passer par mes fils électriques pour aller rejoindre sa progéniture abritée dans la cheminée sur mon toit…

 

raccon2

 

Moi je trouvais ça vraiment chou, naïve que je suis ! Maintenant, imaginez la scène : 2h du matin, à 8 mois de grossesse, en plein repos du guerrier. La maison est calme, pas un bruit dehors, on pourrait entendre les mou…

BlingbeblingbambloumblingHIhiHIIHhIIHHHIIihhIHHhhhIIIHhhiII !!!! 

AAAAhhhhAHHHhAHh ! Mais qu’est-ce que c’est que ce bruit ???!!! Oh my God, c’est le raton-laveur !!! Il est tombé dans notre cheminée !!!!! Mais purée, c’est pas possible ! C’est pas censé être super agile ce truc ????!!!

 

Je vous passe l’arrêt cardiaque engendré par la chute de plusieurs mètres de l’animal apeuré à 3 mètres de notre lit, coincé ensuite dans le conduit, en panique, grattant, sifflant, pleurant, essayant de se sortir de là… Rien à faire pour l’aider, à part prier pour qu’il s’en sorte (et ne meure pas là dedans…).

Bref, Léon le raton a fini par sortir au bout d’un temps infini. Le lendemain, j’appelle en panique le Pest Control (mon ami qui vient traiter la maison pour les cafards – ah oui, je vous ai pas parlé des cafards !!!) en le suppliant de faire partir cet intrus qui dégringole sans prévenir dans les cheminées des gens. Scott arrive tel mon sauveur et m’annonce que la meilleure solution pour le déloger de là est d’asperger toute ma maison d’… urine de coyote ! Véridique !!!

Bref, 15 jours plus tard, à 2 semaines d’accoucher, donc, nous étions enfin débarrassés de notre ami à poil… mais pas de ses colocataires… Il a du être vexé en tombant (rapport à son agilité foireuse) et a donc décidé de nous laisser… des puces ! Une petite invasion, ça vous dit ?!

 

Voilà mes amis, je crois que mon listing est terminé (je vous épargne les alligators et les coyotes, hein, pourtant eux aussi ont pas bien compris le concept de ville…). Si vous doutiez que l’Arche de Noé existe, c’est que vous n’aviez pas encore regardé dans la bonne maison ! Qui veut venir me voir un de ces jours ?! Ma porte est grande ouverte ! 🙂

 

PS : allez, sans regarder, qui se souvient de la phrase pour différencier les serpents ?! Ah, vous voyez !

45 commentaires sur « Mes bêtes sauvages, Houston et moi »

  1. Chenillus Trumpicanta m’a fait exploser de rire devant mon PC et la scène du raton-laveur, j’adore aussi! On en a dans notre residence, on les croise quand on se promène, mais je vais les regarder d’un autre oeil maintenant! 😉

  2. Red touches yellow kills a fellow non ?
    Sinon bravo pour l’arche de Noé, si ça se trouve Houston est un haut lieu biblique et on ne le savait pas. Je suis sûre que c’est un alternative fact qui peut beaucoup plaire à l’ami Trump ça… 😉

  3. Ah, je l’ai attendu jusqu’a la fin, ton raton-laveur… N’empeche qu’ayant fini l’article, j’en ai des frissons partout!
    T’as bien de la chance, sinon, d’avoir quelqu’un pour le Pest Control!… Nous ils se deplacent pour les serpents, mais pas pour les cafard…

      1. Euh… ben on n’a pas les memes, mais ca ne me donne pas envie pour autant d’avoir un raton-laveur dans la cheminee 😛 … Et puis franchement, t’as deja un bien large panel chez toi!

  4. Ouah ! y a pas à dire ça donne vraiment envie lol. Moi qui ai peur d’une micro araignée. Vaut mieux que j’évite tout ses coins ou que je me munisse d’un bel homme courageux fort et musclé (ça se trouve encore ça tu crois? lol).
    Bon bientôt tu ouvriras un zoo pour animaux exotique. Je serais ta première cliente 😉 parce que c’est vraiment pas commun toutes ses rencontres. en tout cas pas par chez moi (région parisienne).
    Avec la peur que ce raton-laveur t’as faite, à 8 mois tu aurais pu déclencher le travail 😉
    Bizz, Amandine 😉

  5. T’as oublié les « sugar ants » (mon cauchemar du moment grâce aux cartables des enfants avec des restes de bonbons…) et les mites alimentaires.
    Une fois, après une inondation, on a même eu une écrevisse vivante !!
    Et puis moi j’attendais surtout la photo de ton rat de cuisine 😉
    Allez courage dans la jungle houstonnienne

    P.S. : Red touches yellow kills a fellow

    1. Les sugar ants, ce sont ces toutes petites fourmis qu’on a dans les maisons ? Si c’est ça, c’est vrai que c’est chiant ! Et sinon, pas de photo du rat, il est parti tout seul ! Ouf !

  6. Effectivement c’est très étonnant ! En plus, ils semblent assez peu farouches !
    Certaines bêbêtes ne me dérangeraient pas. Par contre, les serpents : NON !!!
    Merci pour le fou rire avec la chenille Trump et l’épisode du raton-laveur !

  7. Ca m’a fait bien rigoler ton article. Nous aussi on a des super mignons animaux comme les tiens mais on n’a pas les moins mignons. Ouf! Enfin le raton laveur oui mais il est moins friendly que le tien 🙂 il reste dehors. Et les coyottes mangent les petits chiens. Je peux t’assurer que je laisse pas mon yorkie dehors tout seul. Bonne chance avec tes petites bebettes a longs poils.

    1. Pareil ici avec les coyotes ! J’ai eu un temps l’idée de prendre des poules… mais je me suis dit qu’avec tous les animaux sauvages ici elles feraient vraiment pas long feu !😄

  8. Tu n’as pas parlé de ton ami la souris ou rat ? Snif.
    Sinon, c’est chouette, pas besoin d’aller au zoo, les animaux viennent en direct chez toi !

  9. Mignon l’opposum, c’est vrai ! Mais quand il a élu domicile dans le grenier et qu’il fait la java toutes les nuits… ça donne des envies meurtrières ! Et puis, sur internet (source sûre bien évidemment!) ils disent que la naphtaline les fait fuir… c’est FAUX !!! Par contre, ça fait fuir les habitants légitimes de la maison… j’étais enceinte à l’époque et ça n’arrange rien aux nausées matinales !!!
    Le serpent au milieu du salon, c’est pas mal non plus, non ? Vivant bien sûr… et là, je suis d’accord, la petite phrase tu peux t’accrocher pour la retrouver… tu hurles tout simplement !
    Le pire, c’est qu’on y reste au Texas 😊

  10. Non mais moi peu importe le serpent JE ME CASSE du milieu ! Tu m’as donné la chair de poule à la vue des images ! Des Vautours non mais sérieux ! Après perso j’aime bien le raton laveur ça me fait penser à Pocahontas mais tout le reste ! Ton article m’a foutu les chocottes !

  11. Super article, comme d’habitude ! J’adore moi aussi les oiseaux, ils me réveillent tous les matins à Tokyo (eux non plus n’ont pas dû piger le concept de ville, et encore moins de mégalopole) et les oiseaux texans sont vraiment très beaux. Est-ce qu’ils chantent bien aussi ? J’avoue que les écureuils, même gris me font craquer J’en ai vu plein au Québec et à New-York, c’est trop chou ! Pour la chenille, je vois que tu as repris la trumpicanta, haha ! Tes pauvres enfants qui ont été piqués par de sales bestioles… Mais le top c’est ton raton laveur : la trouille que vous avez dû avoir (et l’odeur après, avec l’urine de coyote) ! Franchement, je serais toi, je mettrai un panneau « zoo » devant chez moi. Très honnêtement, je ne pensais pas qu’il y avait une faune pareille dans une ville comme Houston ! Des bisous Sophie !

      1. Ah cool! j’aime me plaindre, je suis française. Nan mais sérieux, ce mouvement de tête quand ils avancent, c’est pas possible.

  12. Merci pour ton commentaire ! Tu es en Floride, c’est ça ? Je suis plusieurs blogs de gens vivant en Floride et la nature à l’air vraiment sauvage, encore plus qu’au Texas ! Ça m’a beaucoup étonnée au début mais comme tu dis, ça fait exotique et ça c’est sympa !

  13. 😂
    Dans ma cambrousse française, les animaux les plus pénibles sont un jack russel surexcité et deux vieilles minettes squatteuses de canapés ! Après j’ai crapauds, escargots et hérisson à volonté. Ah oui, j’oubliais le hérisson relou qui se retrouve enfermé sous la gamelle des chats en faisant un bazar pas possible à minuit ! Mais bon le raton-laveur gagne haut la main.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s