Quand le Rodéo s’invite à l’école…

Chaque année, au mois de février, toute la ville de Houston est en effervescence (et moi avec ^^) : c’est THE moment de l’année où les cow-boys du monde entier (du Texas, quoi) viennent s’affronter au championnat du monde de rodéo, rien moins que ça !

Petit aparté : est-il raisonnablement raisonnable de parler du championnat du monde quand tous les concurrents viennent du Texas, à quelques exceptions près ? Vous avez 4 heures…

Bref, les cow-boys du monde entier (dans un rayon de 500 kms autour de Houston) prennent chevaux, carrioles, femme (j’mets pas au pluriel, ça va faire des histoires), enfants, téléphone portable et chauffage intégré et parcourent tels des braves à dos de pick-ups géants les quelques kilomètres les séparant de Houston, pour venir se retrouver pour camper dans un immense parc un vendredi soir, défiler partout dans la ville le samedi matin, puis rejoindre un immense stade où ils s’affronteront pendant quelques semaines pour obtenir le titre de meilleur attrapage de veau en pleine course du monde !

Cette année, pour cause de SuperBowl à Houston, le rodéo a été reporté de quelques semaines, et il se déroulera donc au mois de mars. Mais les écoles ont maintenu leurs traditionnels « Go Texan Day » en février et c’est donc avec une joie non dissimulée que nous avons participé à cette grande fête dans mon école (qui est aussi celle de Salomé) et dans celle de Robin.

Comme j’ai eu une semaine très chargée, je me base pour cet article sur mes photos et mes textes de l’année dernière, j’espère que vous m’en voudrez pas !

 

Commençons par l’école de Robin, dans laquelle je suis volontaire pour cette fête depuis plus de 5 ans maintenant ! Alors, vous ne le savez peut être pas, mais en général dans ce genre de fêtes, je me tape le truc dont personne ne veut. Alors là, j’ai pris les devants, j’ai choisi moi même le stand dont personne ne veut, l’honneur est sauf ! J’ai donc passé 3h en plein soleil dans :

THE PETTING ZOO !

 

Rodeo à l'école

 

Non, non, pas dehors… DEDANS the petting zoo !

 

Rodeo à l'école

 

Je me suis fait plein de potes

 

 

Mais bon, mon job principal ça a été de faire en sorte que des groupes de 20 enfants surexcités ne se fassent pas manger les vêtements par les chèvres ou ne se prennent pas un coup de sabot du monsieur ci-dessous… Quand je vous dis que personne n’en veut du Petting Zoo… (mais l’honneur est sauf…)

 

Rodeo à l'école

 

Entre 2 groupes, je suis allée remplir ma mission de reporter. J’ai tout de suite été interpellée par ce panneau « Come and Take it » qui rappelle la chanson de Selena Gomez pour ceux qui écoutent de la musique de jeunots comme moi (pour info, Selena Gomez is made in Texas). C’est en fait un slogan utilisé pendant la révolution texane, en 1835 (et là, on va tous se coucher moins bête ce soir).

 

Rodeo à l'école

 

J’ai vu des jolis décors en carton :

 

Rodeo à l'école

 

Rodeo à l'école

 

Un drapeau français avec une étoile (enfin, presque…) :

 

Rodeo à l'école

 

Des jeux du coin, comme la recherche d’or dans les mines (la recherche de pièces de 1ct dans le bac à sable, quoi…) ou le lancer de fer à cheval autour d’un piquet :

 

Rodeo à l'école

 

La balade collective dans la carriole (il y avait aussi la balade individuelle sur un poney qui a gentiment tourné en rond pendant 3h) :

 

Rodeo à l'école

 

La fameuse course en sac à patates (photo de l’année dernière quand Salomé était dans l’école) :

 

Rodeo à l'école

 

Et là, Oh my gosh ! (je vous rappelle qu’on dit pas « Oh my god » mais « Oh my gosh », rapport que faut pas blesser le fameux God en question). Je disais donc : Oh my gosh ! Ça serait-y pas un stand pire que le Petting Zoo, ça ?! Mais oui ! Le stand de donuts !!! De quoi se graisser irrévocablement les vêtements et s’écœurer pour 10 générations !

Le principe est simple : un volontaire passe sa matinée à accrocher des donuts au bout de ficelles, accroche ensuite les ficelles à une corde (et maudit en même temps le gras qui lui coule dans la manche) et donne le top signal pour qu’un groupe d’enfants surexcités tentent de faire un croc dans le donut, les mains attachées dans le dos !

 

Rodeo à l'école

 

Salomé en pleine action… Eeeeeeeeettttttt….

 

Rodeo à l'école

 

gniack !!!

 

Rodeo à l'école

 

Allez, c’est d’accord, l’année prochaine je me porte volontaire pour cet atelier là !

 

Changement de décor, allons visiter maintenant mon école ! J’ai peu de photos de ce jour là car j’étais bien trop occupée à être une maîtresse à plein temps pour penser à mon blog mais, entre plein de jeux de cow-boys (traire une fausse vache, s’entraîner au lasso, danser sur de la musique country…), on est allé voir Josette la Vachette. Bon, vu le poids et les cornes de la bête, je vais éviter de la vexer, et donc préciser qu’à défaut de Vachette, c’est un fait un LongHorn (mais j’ai rien trouvé qui rime avec Longhorn), l’emblème du coin.

 

Rodeo à l'école

 

Salut Josette Longhornette ! On dirait pas comme ça mais Josette, c’est l’arrière, arrière, arrière, arrière, arrière petite Vachette des vachettes espagnoles amenées au Mexique par les Conquistadores (j’ai regardé sur mon ami Wiki, n’allez pas croire que je suis une férue de la cause bovine).

 

Rodeo à l'école

 

On n’y a pas eu droit cette année, mais l’année dernière, après Josette, on avait assisté à des danses traditionnelles amérindiennes, lors d’un Pow Wow (oui, je sais, quand on regarde mes photos, on se croit vraiment chez les cow-boys et les indiens… c’est peut être le cas en effet…). Là, c’est la danse de l’aigle… Vachement plus classe que la danse de la poule qu’on avait eu juste avant…

 

Rodeo à l'école

 

Voilà pour ce premier article sur le rodéo, les amis (et qui dit premier, dit qu’il y en aura d’autres, patience ^^!). Avez-vous aimé cette petite visite au pays des cow-boys ?! Si vous voulez plus d’infos sur la vérité vraie sur les cow-boys et les indiens façon Miss Texas, c’est par ici et par là !

Bonne semaine à tous ! Yee-haw !

38 commentaires sur « Quand le Rodéo s’invite à l’école… »

  1. Waw! Super comme activites pour une fete de l’ecole. Je suis vachement etonnee que le proprietaire du lama et de ses copains animaux ne reste pas pour les surveiller, et qu’il accepte de les laisser sous la supervision d’une vague inconnue… En terme de responsabilite, j’aurais prefere le donut…

  2. J’ai toujours trouvé qu' »oh my gosh » c’était plus stylé! Mais grâce à toi je sais pourquoi désormais. J’ai beaucoup apprécié le premier volet de cette série. C’est très original. Pas certaine que je choisirais la stand « Donut » la prochaine fois.
    C’est décalé (pour nous) et super intéressant. Bonne semaine Miss Texas!

  3. Et si un enfant se fait mordre par un lama, tu te retrouves avec un procès ou on t’a signé une décharge ?
    Vu que tu nous a refilé l’article de l’an dernier, on a le droit de te demander si tu as tenu le stand donuts cette année ?

  4. Le drapeau français avec l’étoile est le drapeau acadien. Les Acadiens ont fui vers les États-Unis après le grand dérangement (1780-1820). Tu les retrouves notamment en Louisiane mais aussi, apparemment au Texas 😉

  5. ça a l air vachement sympa
    ah je vois le sacrifice qd même le job dont personne ne vx
    je n imaginais pas que c était une fête comme cela dans les écoles

  6. Ah ben ça change des traditionnelles kermesses de chez nous ! J’imagine que les gamins doivent s’éclater (plus que toi qui restes 3h en plein soleil avec un fourbe de lama avec toi 😉 ), ça a l’air sympa comme tout. Mais bon, la mère Josette n’a pas l’air super commode, faudrait pas jurer devant elle. Oh my Gosh ! J’attends la suite avec impatience 🙂

    1. Les gamins s’éclatent, en effet, mais le problème de ce genre de fête, c’est qu’il y a des tonnes d’activités, et les enfants passent à peine quelques minutes à chacune… Ils finissent lessiver !

  7. Ca me rappelle le rodeo auquel moi et ma petite famille avons assisté lors d’un grand voyage dans le grand ouest: un festival à Moab, en 2009. Mon fils, 4,5 ans à l’époque s’en souvient encore 8 ans après. Il voulait faire du rodéo sur les moutons avec les autres gamins à l’entracte (nous les parents on était moyen chaud sur ce coup là) et a du y laisser quelques cordes vocales pour attirer l’attention du clown qui jetait des colliers et frisbee à ceux qui hurlaient le plus. Un chouette souvenir. Merci de faire remonter tout ça dans ma mémoire.

  8. Alors moi je suis à la bourre mais je suis super contente de lire du rodéo et à l école en plus. On peut monter le club des jme-tape-le-stand-bien-galere-que-personne-ne-veut-tous-les-ans-et-je-ne-suis-pas-sado ni maso. Bref ce stand ç est toute ma vie depuis que les enfants vont à l école….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s