Le championnat du monde de Rodéo (yee-haw!) – Partie 2

La première fois qu’on m’a parlé du championnat du monde de rodéo, j’ai hésité entre plusieurs réactions. Cela faisait 6 mois que j’habitais au Texas et j’avais en face de moi une américaine très sérieuse qui était en train de m’expliquer que la ville de Houston allait être en effervescence pendant tout le mois de février et que des cow-boys du monde entier allait venir s’affronter dans une immense fête pour décider de celui qui sait le mieux saucissonner de pauvres veaux. Ne sachant pas trop comment réagir (les américains et nous n’ayant pas du tout le même type d’humour), j’ai éclaté de rire intérieurement et j’ai fait une liste de tout ce qu’il allait me falloir pour ne surtout rien rater de cet évènement majeur de la vie au Texas !

 

Premier point : le chapeau de cow-boy. Facile, mon mari m’en avait offert un par surprise pour mon anniversaire deux mois plus tôt. Un peu petit (pas facile de mesurer le tour de tête de quelqu’un qui dort), mais bon, ça fera bien l’affaire, puisque grosso modo je ne pense pas avoir à le ressortir plus d’une fois par an. Le chapeau, check.

Deuxième point : les boots. Aaahhh, les boots ! L’accessoire indispensable ici ! Facile aussi, il y a des magasins spécialisés de partout. WHAT ?! 350 dollars la paire de boots ?! Ouais bah je vais mettre des tongs – merci bien – il fait toujours chaud à Houston de toute façon, ça ira très bien comme ça ! Les boots, semi-check, on verra l’année prochaine.

Troisième point : les billets d’entrée. Ah mais attends, il y a un concert après le concours, donc il faut bien choisir son jour. Voyons voir, country music, country music, country music… hhhuuummm… Oh ! ZZ Top ! Sans blague, ils sont texans ZZ Top ?! Banco ! Billets d’entrée, check.

 

Le jour J, me voici donc avec mon chapeau, mes boots imaginaires et mes billets d’entrée, prête à en découdre avec cette tradition texane qui me faisait rêver depuis plus d’un mois. D’abord, il faut accéder au stade. Ça paraît facile comme ça, mais en fait il y a plein d’obstacles disséminés dans l’immense fête foraine tout autour.

Il faut tout d’abord réussir à arrêter d’encourager à pleins poumons des petits cochons qui font la course. Il faut ensuite survivre aux milliers de stands proposant des cuisses de dindes géantes et autres Oreo frits (voir mon article précédent sur la gastronomie texane). Il faut récupérer ses deux mains, ses deux pieds, son sac, ses cheveux et ses vêtements dans l’enclos à bétail. C’est traître, les chèvres, en fait. Il faut retrouver son souffle dans la pollution du concours de pick-ups. Il faut appeler la banque pour faire opposition à sa carte bleue quand les enfants se rendent compte qu’il y a un grand 8. Ça paraît pas, comme ça, mais vivre au Texas c’est pas si simple que ça.

Ensuite, on doit se présenter au stade (avec une cuisse de dinde géante à grignoter, c’est mieux) :

 

Rodeo 0585

 

Et on n’oublie pas de laisser son lasso et son fusil sur le cheval qui nous attend sagement sur le parking entre deux pick-up :

 

Rodeo 0590

 

Une fois à l’intérieur, on se rend compte qu’en fait c’est vraiment du sérieux ce truc, avec genre une méga organisation avec des finales et tout ! Moi ça m’en a bouché un coin, ça.

 

Gastronomie au pays des cow-boys

Gastronomie au pays des cow-boys

 

Et alors là, accrochez-vous bien à votre cheval, on découvre que parmi les concurrents il y a un cowboy FRANÇAIS !!! Yvan Jayne de son petit nom !

 

https://i2.wp.com/melindatrochu.com/wp-content/uploads/2014/05/IMG_6737-640x427-640x360.jpg

 

Évidemment, I love You Yvan Jayne, et si tu pouvais gagner ça nous arrangerait bien parce qu’il faudrait faire connaître un peu plus le rodéo en France, pour remplacer le foot en prime time le samedi soir.

 

Une fois à l’intérieur du stade, le spectacle commence enfin ! Ah non attends, d’abord y’a un cow-boy qui défile à cheval avec le drapeau américain. Tout le monde se lève, on chante l’hymne la main sur le cœur, youhou !

On se rassoit, le spectacle commence ! Ah non attends, qu’est-ce qui se passe encore ? C’est quoi cet écran géant qui descend du plafond ?! C’est pour retransmettre la messe. La messe ??? Sans blague ?!!!

Ah voilà, c’est parti ! Ah mais attends, c’est qui, eux, qu’on applaudit pendant 20 minutes ? Les vétérans de guerre ! Ben voyons !

 

Ah, le rodéo commence ! Houlà, mais, c’est vachement dur en fait ce truc ! Pourquoi ils tiennent pas plus de 15 secondes sur le cheval ou le taureau en furie ? Sans compter le chapeau qui tombe dès le départ, ça valait bien le coup d’en acheter un, tiens !

 

 

Et l’attrapage de veaux ? Alors là, je dois avouer que je suis impressionnée. Je ne pensais pas qu’on pouvait être aussi adroit avec un lasso, et sauter aussi vite d’un cheval en pleine course ! Bon par contre les veaux, ils doivent quand même beaucoup moins rire. Pauvres bêtes, tiens.

Voici ce que ça donne quand un cow-boy attrape un veau avec son lasso (d’ailleurs, c’est lui qui a gagné) :

 

 

Et voici ce que ça donne quand un cow-boy devrait attraper un veau avec son lasso (âmes sensibles, s’abstenir…) :

 

 

Le placage express de veau, ça peut aussi se faire à deux :

 

 

Il y a également d’autres épreuves, comme la couse de carrioles ou le concours d’agilité à cheval. Et voici l’épreuve finale, dont j’ai pas trop compris le principe !

 

 

Mais, mais, mais !!! Qui c’est qui arrive maintenant, guitares électriques et grandes barbes toutes dehors ?! Les héros texans du rodéo, qui sont là presque tous les ans ! ZZ Top !!!

 

ZZTopzztop 037

Faudrait peut être leur dire que les ponchos c’est sympa, mais qu’on est au Far West, pas chez les Incas…

 

*** Petit aparté sur les concerts ***

Lors de cette grande fête où il est bon ton de sortir sa plus belle tenue de cow-boy, de nombreuses stars profitent de l’occasion pour venir faire un concert après le rodéo.

En cherchant sur mon ami Wikipédia et en enlevant tous les noms de chanteurs de country qui  ne me disaient vraiment rien, j’ai remarqué que des tas de groupes connus sont venus pousser la chansonnette à cette occasion, comme Kiss, The Black Eyed Peas, Bob Dylan, Justin Bridou Bieber (bah oui, il est connu lui aussi) et attention, mesdames et messieurs, en 1970, nous avons même eu l’honneur (enfin, moi j’étais pas née mais le coeur y est) de recevoir THE Elvis Presley !

 

presley elvis feb28

 

Voilà mes amis, vous savez tout sur le championnat du monde de rodéo ! Maintenant, laissez-moi vous avouer un truc : j’aime cette fête pour tous les à-côtés autour du stade, pour l’ambiance, le dépaysement, l’impression de vivre un truc un peu foufou. Mais je n’aime pas le rodéo en lui même. Je trouve ça cruel pour les animaux, quand on les voit voltiger à plus d’un mètre de haut, arrêtés en pleine course par une corde autour du cou. J’ai plusieurs fois détourné les yeux. Je peux comprendre l’épreuve du taureau ou du cheval sur lequel il faut rester le plus longtemps possible, mais le lasso, c’est un art d’il y a deux siècles, lorsque attraper du bétail était une nécessité, non ?

 

J’aimerais bien savoir ce que vous en pensez. Aimeriez-vous voir ce spectacle ? Trouvez-vous ça cruel comme moi ? Savez-vous ce que deviennent après ces animaux ?

 

Je vais conclure cet article en vous disant que je vais faire une pause un peu longue sur le blog, ayant un projet personnel qui me prend beaucoup de temps en ce moment. Si tout va bien, je devrais revenir avec des sujets qui n’ont rien à voir avec la vie au Texas mais qui me tiennent à cœur (quel art du suspense, appelez-moi Agatha). J’espère que vous serez encore là pour me lire et partager vos expériences avec moi ! Non parce que sans blague, vous me manquez déjà ! Stay tuned, via ma page Facebook ou en vous abonnant à la newsletter ! A bientôt 🙂

 

30 commentaires sur « Le championnat du monde de Rodéo (yee-haw!) – Partie 2 »

  1. Quand j’avais 15 ans, je rêvais d’en avoir des « boots ». En France, elles ont un autre nom, bien précis, mais je ne m’en souviens plus … Mais je n’ai jamais pu, elles coutaient tellement cher !!

    Merci pour cet article, c’est vraiment sympa de voir tout ça :).

    1. Ici aussi ça coûte une fortune, entre 200 et 300 dollars la paire ! Mais elles sont belles ! Je craquerai peut être un jour, comme souvenir de toutes ces années au Texas 😉

  2. Ca me fait bien marrer tous ces concurrents avec le chapeau obligé de cow boy comme si si tu n’as pas le chapeau, t’es pas un vrai cow boy. Moi ca me choque moins que les corridas ces attrapages de veaux. Autant j’aurais du mal a aller voir corrida meme si je comprends que c’est une tradition, blablabla, autant aller voir des veaux se faire attraper au lasso je crois que ça passe meme si franchement je vois pas l’interet de le faire juste pour amuser la galerie. On espere avoir vite de tes nouvelles, bravo pour le teasing, ca marche 🙂

    1. C’est sûr que la corrida c’est bien pire ! Là j’adhère pas du tout ! Le rodéo dans l’ensemble ça va, j’ai juste du mal avec l’épreuve d’attrapage de veaux !

  3. Waow ! Quelle expérience ! Comme toi, je n’aime pas qu’on fasse de mal aux animaux mais je crois que je me marrerais bien en regardant un type essayer de tenir 10 secondes sur un animal qui rue. Tous les à-côtés qui font qu’on profite de quelque chose d’unique et d’exotique me plairaient bien aussi, mais la messe, les bottes et consort, très peu pour moi ^^! En tout cas, très chouette article, j’attends les suivants avec impatience, même si je comprends ta pause et te souhaite le meilleur pour ton projet. Bisous Sophie !

  4. Excellent! Merci de nous transporter un instant dans cette ambiance si particulière! Je crois que ça me plairait, enfin, si je suis sûre que les petits veaux vont bien après. Rassure-moi, ils les libèrent par la suite?

    1. C’est la question que je me pose ! Parce que si les veaux font ça dans leur jeunesse, et qu’après ils sont amenés à l’abattoir pour être mangés, c’est quand même sacrément pas cool !

  5. J’adore tes instantanés de la vie au Texas. Je pense que le côte ultra typique, grande messe, cirque, etc, me plairait beaucoup… moins le rodéo lui même. Je suis team veggie, amie des animaux, 30 millions d’amis, tout ça, je ne sais pas si ça serait vraiment pour moi tout ça !

  6. Tu sais nous mettre dans l’ambiance, j’avais l’impression d’y être!
    J’aimerais bien y assister un jour, ça doit être spécial et sympa. Par contre comme toi je ne suis pas fan du concept du rodéo…
    Et bien plein de bonnes choses pour ce grand projet (très mystérieux)

  7. Y’a quand même des trucs très surprenant, genre les oréo frits (sérieusement?!?) et la messe. Ça a l’air d’être un évènement à voir une fois quand même. Mais la cavalière que je suis est pas trop fan du rodéo où tu monte sur un cheval pas débourré/ lui serre les reins pour qu’il soit fou… Je préfèrerais regarder le barrel racing où là il y a un vrai travail avec l’animal et non contre lui!

    1. Je n’ai pas parlé du barrel racing, mais il y a des épreuves aussi (ce sont souvent des femmes d’ailleurs qui concourent). Ça c’est chouette, respectueux de l’animal, et drôlement technique !

  8. Moi qui adore danser sur la country avec des boots et des bijoux en turquoise il va falloir que je fasse ça une fois dans ma vie ! Mon oncle a fait parti d’un groupe country pendant 30 ans ! Ça doit venir de là !!

  9. Ah mais non ! Toi et Pomdepin qui décidez de faire la pause le même jour ça commence à être un peu trop pour moi là ! Comment je vais faire maintenant, qui va m’initier à la folle vie au Texas au point de presque me faire aimer les cow-boys et le rodéo ? Misère…
    Tiens nous au courant de tes projets en tout cas, ne nous laisse pas trop longtemps sans nouvelles…

  10. Merci pour ta description detaillee de l’ambiance du stade et de ses a-cotes! Entre la messe et l’hymne americain, on se sent presque a vos cotes, dans les tribunes du stade! C’est genial! Un vrai plaisir a lire.
    C’est super chouette, aussi, d’avoir mis des videos! L’agilite des cow boys est impressionnante, quand ils sont a cheval… mais qu’est ce qu ils sont ridicules quand ils doivent courir a pieds derriere les veaux!
    Je te souhaite plein de bonnes choses dans l’accomplissement de tes projets! J’espere que tu reviendras bien vite nous en parler!

  11. Hello, j’adorerais voir ce spectacle. Ça a l’air très sympa, avec les vidéos on s’y croirait presque. 😉
    En tout cas, reviens-vite j’ai hâte de te retrouver, toi et tes péripéties made in « USA ».
    A très bientôt.
    Amandine

  12. Je suis morte de rire..Mais attends en fin de compte, t’as totalement raison. Est ce que ça vaut la peine d’acheter tout ces trucs? En même temps, pour être un cow-bow, il te faut le chapeau… Moi j’attendais de voir ta tenue.. En tout cas, merci encore, ton article est descriptif, détaillant et bien écrit!!! J’espère un jour arriver au Texas et faire du Rodéo…Ça à l’air amusant et flippant en même temps..

    1. Ah ah, il faudra attendre un peu pour voir ma tenue, j’achète un truc tous les 5 ans tellement c’est cher tout ce qui touche le monde des cow-boys ! 😀 Si je reste ici encore 20 ans, je devrais être au point ! Je te souhaite de visiter le Texas un jour, c’est un chouette État, bien méconnu !

  13. Je me suis tellement langui de revenir voir ton article sur le Rodeo !
    Ca doit être intéressant à voir mine de rien mais je me demande ce que deviennent les animaux par la suite !
    J’ai toujours voulu essayer le taureau mécanique quand j’étais jeune mais maintenant je suis devenue trop peureuse pour essayer un jour hahah.
    En tout cas pour les santiags, je me rappelle de ces magnifiques Santiags Buffalo que m’avais offert mon grand père à l’époque mais bon je me souviens qu’elles n’étaient pas données…

    1. C’est le problème de viellir, on devient trop peureux pour ce genre de choses !!! J’ai souri en lisant le début de ton com’, quand tu écris « Je me suis langui », j’ai l’impression d’entendre parler ma famille du Midi ! A bientôt miss 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s