Ma nouvelle vie d’ex-prof

On me demande tous les jours comment se passe ma nouvelle vie sans classe, et la réponse fuse toujours avec un grand sourire : « C’est extraordinaire, j’ai tellement bien fait de faire ce choix ! »

Mais la réalité derrière est bien plus complexe que ça, et ne se résume pas à cette simple phrase qui est finalement un peu trop banale. J’ai donc envie de développer un peu plus aujourd’hui dans cet article, parce que si vous êtes vous-même dans un changement de vie, cette réflexion fera peut-être écho à votre propre cheminement.

Dans l’article où je vous annonçais que je quittais l’enseignement, je vous avais présenté avec l’histoire de Hamane une partie de la réalité du métier d’enseignant. Mais dans une classe, c’est bien plus intense que ça. J’ai toujours adoré mon métier, mais il est arrivé un jour où je n’avais tout simplement plus de jus pour le faire. Je suis une personne entière, qui m’implique dans chaque projet à 100 %, et travailler avec des enfants ne faisait pas exception. J’ai donc donné tout mon temps, toute mon énergie, toute ma patience, jusqu’à ce que tout ait été drainé depuis le plus profond de mon âme. Sortir d’une journée de classe, c’est aspirer au calme et au silence, c’est chercher à reconstruire le peu de force qui nous reste, c’est vouloir se recentrer sur soi après s’être consacré aux autres. Chaque étape de la vie, notamment le fait d’avoir des enfants, m’a rapproché un peu plus du point de non-retour, celui où il faut penser à s’échapper avant de se laisser engloutir par les petits et grands soucis des enfants.

Avoir fait le choix de quitter l’enseignement a été, de ce point de vue, salvateur. Lorsque j’ai déposé mes enfants à l’école le jour de la rentrée et que je suis rentrée chez moi, je n’en croyais pas mes yeux. J’ai passé quelques jours « dans du coton », indécise sur la suite mais très heureuse de me retrouver enfin dans le calme avec moi-même. J’ai retrouvé deux petits jobs, pour assurer mes arrières, mais qui me laissent du temps dans la journée. Je gère mon planning comme je veux, je prépare mes cours de français quand ça me chante et je continue à avancer sur mes projets perso. Alors, me direz-vous, quel est le problème ?

Le problème est qu’il n’y a pas de problèmes. J’ai passé 15 ans de ma vie à gérer ceux des uns et des autres, à répondre dans l’urgence à tous types de situations, à devoir décider vite, et au mieux, pour le bien-être de ceux qui m’étaient confiés. Là, tout à coup, il n’y a plus d’urgence, ni de décisions à prendre, ni de course contre la montre. Tant mieux me direz-vous, et je suis d’accord avec ce sentiment. Cela fait du bien de ralentir le rythme, dans cette société à toute allure. Mais comme tout changement, il faut apprendre à déconstruire ce qu’on a vécu, et cela prend du temps. Je ne m’attendais pas à ressentir ce vide lorsqu’on se retrouve pour la première fois vraiment seul(e) avec soi-même, alors que je n’aspirais qu’à ça. Fort heureusement, ce sentiment est déjà en train de se dissiper et je savoure un peu plus chaque jour cette nouvelle vie qui s’offre à moi.

Au delà de cette adaptation personnelle, je suis en train de réaliser que dans notre société, notre place est malheureusement très souvent définie par l’univers du travail. Avant, lorsqu’on me demandait ce que je faisais dans la vie, la réponse était facile, et tout le monde connaissait le métier dans lequel j’évoluais. Moi même je le maîtrisais presque sur le bout des doigts. Désormais, je flotte dans un entre-deux, et me surprend à justifier la façon dont j’occupe mes journées. Je ne fais pas rien, mais ce que je fais n’est pas très reconnu non plus, et c’est une situation qui me laisse plus perplexe que prévu. Je sais que je retrouverai bientôt un équilibre, mais pour en avoir discuté avec plusieurs personnes se trouvant dans la même situation que moi, je vois que je ne suis pas la seule à me dire que c’est génial, mais qu’il faut tout de même un peu de temps pour s’adapter à cette nouvelle vie. Si vous êtes à l’aube d’un nouveau projet, ou si vous l’avez déjà fait, je serais vraiment curieuse de connaître vos sentiments sur cette phase d’adaptation.

Concernant mes projets perso, justement, il est temps que je vous éclaire un peu 😉 Avant de fermer définitivement la porte de l’enseignement, j’ai beaucoup tâtonné sur la suite. Je suis passionnée par de nombreux domaines, et pendant un temps je me suis un peu perdue entre les différentes pistes qui pouvaient potentiellement me plaire. Et puis finalement, après de nombreux rebondissements, mon avenir professionnel s’est éclairci de manière assez naturelle, lorsque j’ai enfin saisi les opportunités incroyables qui s’offraient à moi.

Depuis cet été, je suis donc en train de monter un projet d’écriture, dans lequel je prêterai ma plume pour écrire des histoires, vos histoires. J’ai eu plusieurs demandes dans ce sens depuis quelques temps, je me suis lancée, et le résultat a été très touchant, autant pour la personne qui m’a partagé son histoire, que pour moi qui l’ai écrite. Je ne sais bien sûr pas encore vers quoi ça m’amènera exactement, mais tout semble s’aligner parfaitement dans ce sens là, alors pourquoi pas ?

Il me reste encore un peu de travail pour finaliser ce projet, et je reviendrai vous le présenter dès que possible. En attendant, peut-être que vous avez en vous une anecdote à partager, un enseignement à transmettre, une expérience de vie qui mérite d’être connue, mais que vous ne savez pas comment faire ? Pensez à moi, je ne suis jamais très loin 😉

4 commentaires sur « Ma nouvelle vie d’ex-prof »

  1. Je le retrouve évidemment dans l’ensemble de tes ressentis, même si je n’ai pas vécu la période de latence de la même manière que toi puisqu’elle a couvert mon congé maternité. Je suis émerveillée par ton projet. C’est clairement un rêve pour moi, mais que je n’ai jamais osé franchir. Comment t’es-tu fait cette publicité?

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Marie !
      J’avais déjà changé de style de vie, mais jamais de rythme de vie, et en effet c’est un peu étrange au début !
      Mon projet d’écriture me tient vraiment à cœur, et j’espère qu’il saura vous toucher… Encore quelques détails à préparer et je pourrai enfin vous en parler pour de bon !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s