Petite annonce pour travailler avec moi…

Hello, les lecteurs de Miss Texas !

Il faut que je vous avoue quelque chose : je déteste les réseaux sociaux, et plus le temps passe, pire c’est…

Il y a plusieurs raisons à cela : il y a trop de pubs, l’algorithme m’empêche de voir les publications que j’aime et m’empêche d’être vue, et surtout, surtout, je gère très mal la relation affective avec la présence ou l’absence de likes. Je n’ai pas de honte à l’avouer : je suis l’archétype parfait de la personne qui se base sur les fameux pouces bleus pour savoir si ce qu’elle écrit plaît ou pas.

On y met ce qu’on veut derrière : manque de confiance en soi, besoin de la reconnaissance des autres, besoin d’être soutenue pour avancer… C’est clairement ma problématique du moment par rapport à l’écriture, ce qui est d’ailleurs très intéressant puisque pour ce qui est du reste de ma vie, j’enchaîne les idées et les projets avec confiance et sans trop d’appréhension. Mais j’ai beau trouver toutes les raisons du monde pour ne pas être affectée (le premier argument étant ce fameux algorithme qui décide à notre place), je suis affectée.

Cela fait longtemps que je lutte avec ça, et j’avance quand même plutôt positivement sur ce chemin, mais en fait, au plus profond de moi, j’ai envie de me libérer complètement des réseaux sociaux. J’ai envie d’écrire pour moi et pour les lecteurs que ça intéresse, sans vivre des montagnes russes affectives à chaque publication. J’ai envie de partager avec plaisir, et plus avec des contraintes. J’ai envie de cultiver ma bulle personnelle, ici à Lisbonne, et de transmettre mes textes sans attendre de recevoir.

Toute perdue dans mes réflexions ce matin, j’ai eu une révélation : puisque ça me déplaît tant, mais puisque c’est tout de même utile pour les personnes qui souhaitent me suivre via les réseaux sociaux, peut-être qu’il existe quelque part dans le monde mon partner in crime, celui ou celle qui souhaiterait m’aider à le faire ?

Je suis convaincue que quand on souhaite quelque chose, il faut le demander. Alors je demande.

Photo de Snapwire sur Pexels.com

Je suis à la recherche de quelqu’un qui m’aiderait dans mon projet Plume de vies. Quelqu’un qui aime la façon dont j’écris, quelqu’un qui a envie de soutenir le partage d’expériences, quelqu’un qui a un peu de temps libre, aime gérer les blogs et les réseaux sociaux, quelqu’un qui m’aiderait bénévolement puisque je travaille moi même sur ce projet bénévolement. Je peux connaître cette perle rare ou non, cela n’a pas d’importance. Je cherche une personne qui se sent connectée à mon projet, à mon style, à mes réflexions, une personne qui a envie de donner de son temps et de son énergie aux autres, une personne qui peut m’apporter ce que je n’arrive pas à offrir correctement. Bien connaître les blogs, les réseaux sociaux et leurs règles me semble un petit plus utile, mais pas complètement indispensable. Tout s’apprend.

Pour l’instant, c’est surtout pour développer Plume de vies que j’ai besoin d’aide. Mais j’ai aussi des projets pour Miss Texas, qui aurait également bien besoin d’un second souffle. J’ai la matière, j’ai les textes, j’ai les idées, et j’ai envie de transmettre bien plus que ce que je fais actuellement, mais j’ai besoin d’aide, car je n’y arrive pas toute seule.

Pour vous donner un exemple très concret, je suis en train de communiquer avec une très belle personne que je ne connaissais pas il y a une semaine, une toute jeune femme qui a accepté de témoigner sur le thème de l’anorexie. Je suis touchée par son histoire, car elle vient balayer tout ce que je croyais savoir sur cette maladie. Son témoignage est précieux, très précieux. En ce moment, des amis assez proches sont touchés eux aussi de plein fouet par l’anorexie avec leur fille de 13 ans, qui vient d’être hospitalisée. Je suis sûre que l’histoire de E. pourrait leur être d’un grand soutien. Dans ce cas-là, je peux être le transmetteur, mais combien d’autres jeunes filles, et d’autres parents, pourraient bénéficier d’un tel témoignage ? C’est cette connexion-là que je voudrais mettre en place, ou plutôt que quelqu’un m’aide à mettre en place.

Ces quelques mots vous parlent ? Vous sentez que vous avez envie d’apporter une petite bulle d’humanité autour de vous ? Vous souhaitez faire de belles rencontres avec les personnes qui témoignent ? Vous avez des idées pour développer avec moi le projet Plume de vies ? Alors je vous laisse m’envoyer un petit commentaire sous cet article, ou bien me contacter directement à : temoignages.plumedevies@gmail.com

Merci de m’avoir lue jusqu’au bout ! ❤

Sophie

15 commentaires sur « Petite annonce pour travailler avec moi… »

  1. C’est marrant ce que tu écris. J’étais pas plus tard qu’hier en train d’avaler des vidéos pour essayer de comprendre pourquoi une photo que j’avais mis des jours à préparer n’a que très peu marché et certaines mal cadrées, avec une mauvaise lumière marchaient du tonnerre.
    J’ai quelques éléments de réponse mais je dois bien avouer que la machine est complexe et évolue très vite. C’est bien pour ça que des personnes en ont fait leur métier ! Si je ne plonge pas les yeux fermés c’est parce que je suis consciente du temps que ça prend et j’en manque parfois moi-même… Je ne sais pas si tu trouveras la partenaire que tu cherches, mais si jamais, n’hésite pas à me faire signe, je pourrai bien t’aider d’une maniere ou d’une, car j’aime énormément te lire et ce que tu apportes aux gens. J’aime les beaux mots et les jolies histoires, alors je ne voudrais pas que ça s’arrête pour des histoires de coeur (clic) et de pouce (clic) 😉 Bises Sophie !

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci Angélique !!!
      Tu as tout à fait raison, c’est vraiment très obscur les méandres des réseaux, et j’ai du mal à accepter d’y passer du temps car j’ai l’impression que les dés sont truqués… D’ailleurs je vois très peu ce que tu postes, ce qui est rageant car j’aime beaucoup ton univers !
      Concernant ma demande, je n’ai pour l’instant eu aucune proposition, même si de nombreuses personnes se sont manifestées pour me dire qu’elles aimeraient me donner un coup de main par ci-par là. Ce qui m’embête, c’est que si je n’arrive pas à développer Plume de vies, je vais être vite à court de témoignages, et donc le projet s’arrêtera là. C’est dommage car j’en ai vraiment des bons retours… On verra ! Bises à toi !

      J'aime

      1. Ouais tu vois tu ne vois pas mes posts pourtant j’y mets du coeur ha ha !
        Écris moi quand tu aurais mis tout ça à plat avec les différentes propositions, j’ai bien quelques idées, notamment sur Insta 😉

        Aimé par 1 personne

  2. Je ne peux malheureusement être cette personne, puisque je suis moi aussi allergique aux réseaux sociaux et totalement déconnectée d’eux depuis bientôt un an. Mais je salue ta démarche, n’y-a-t-il personne dans ton entourage qui pourrait te donner un coup de pouce?
    Quant aux likes, je ne sais pas si ça va te rassurer, mais même en dehors des réseaux ils jouent leur rôle de jauge: commentaires, likes sur le blog ont aussi tendance à faire croire que la qualité dépend du nombre. Persévère dans ton projet. Les débuts sont toujours difficiles.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton gentil message ! En effet, la qualité ne dépend pas du tout du nombre de likes, mais j’ai toujours cette petite voix derrière qui se demande si toutes les heures investies dans mes deux blogs sont vraiment utiles 😉 Je n’ai pas demandé à mon entourage, j’avais envie de proposer cette idée de manière plus large, on verra bien !
      Sinon, rien à voir mais je veux t’envoyer un message depuis quelques temps, car je suis en train de lire Beloved ! Bon c’est un peu laborieux et ça va prendre du temps car je le lis en anglais (il est très très difficile à lire car beaucoup d’argot et d’expressions que je ne connais pas) mais alors waouh, quelle bombe littéraire ! Je pense pouvoir dire qu’il ne ressemble à aucun autre livre lu, ce qui le classe d’emblée dans mon top 5 des meilleurs livres de tous les temps. C’est un livre dont on se souvient certainement très longtemps après l’avoir refermé…

      Aimé par 1 personne

      1. Ok, we know each other under a different name on FB…Beloved is what made me tilt. We have to connect. I’ll connect with you there. Or maybe by email would be better. I could also offer you some fodder for your project 😉

        Aimé par 1 personne

      2. Je pense qu’on se pose tous la question: si tout ça en vaut la peine. Au début, ça me hantait régulièrement, mais depuis que j’ai abandonné les réseaux justement j’ai un rapport plus décomplexé à mon blog.
        Beloved en anglais…magnifique! Quelle chance tu as de pouvoir le lire en langue orginale! Tu m’étonnes que ce soit compliqué à lire, déjà en français ça peut dérouter…
        Et la description que tu en fais est semblable à celle de tous ceux que ce livre a transporté: c’est un ovni littéraire, il te marquera à vie!

        Aimé par 1 personne

      3. Tu n’es plus du tout sur les réseaux sociaux (je veux dire, même d’un point de vue perso ou juste pour le blog?) ? En effet, Beloved est un ovni littéraire, il n’y a pas d’autres mots. Je crois que quand je l’aurai fini (en 2035 vu l’allure à laquelle je le lis !!!) je ferai un article dessus !

        Aimé par 1 personne

      4. C’est vraiment super, ça me travaille de faire pareil ! Ça ne te dirait pas de nous faire un petit article là-dessus ? J’aimerais bien connaître tes motivations pour arrêter et ce que tu en as retiré !

        Aimé par 1 personne

      5. Pour les motivations j’avais déjà écrit l’article « pourquoi je vais quitter FB? » (je n’ai jamais été très présente sur les réseaux) mais c’est vrai que depuis, je n’ai jamais fait de « bilan »: merci pour l’idée! 😊

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s