Vivre au Portugal (1ère partie)

Voilà un article que je veux écrire depuis bien longtemps, mais il me fallait un peu de recul pour pouvoir vous présenter correctement mon nouveau pays d’adoption. Et encore, 1 an et demi, est-ce suffisant… ?

Cela fait finalement peu de temps que je suis au Portugal, et je sais par expérience que ce n’est pas suffisant pour pouvoir parler d’un pays. Il m’aura fallu 2 ans au Texas pour commencer à entrevoir son fonctionnement, 3 ans pour comprendre un peu mieux les américains, et 5 ans pour vraiment bien maîtriser leur culture. Je ne prétends donc pas aujourd’hui dresser un portrait exact du Portugal et de ses habitants, mais je vais essayer de vous montrer ce que j’ai découvert en quelques mois de présence ici. Mais avant de commencer, comme j’ai été absente très longtemps sur ce blog et que vous me l’avez demandé, je vais vous donner quelques nouvelles !

Lire la suite de « Vivre au Portugal (1ère partie) »

L'école à la maison

Comme certains ici le savent, je suis maîtresse en CP-CE1, dans une école française au Portugal. Enfin, J’ETAIS maîtresse, plutôt, car depuis 10 jours je suis devenue animatrice conférencière spécialisée sur Zoom et sur Seesaw… Vous ne connaissez pas ces deux programmes ? Moi non plus il y a 10 jours, et pourtant ils sont devenus mes deux alliés indispensables pour assurer le suivi pédagogique de mes élèves. Je ne les maîtrise pas encore très bien d’ailleurs, mais je travaille d’arrache-pied pour y arriver, et je me dis que ça va bien finir par rentrer, un jour.

Avant, j’étais à l’école de la vie, avec des élèves pour de vrai, et je passais mes journées debout, passant d’un groupe à l’autre, d’un bobo à un bonheur, d’un incident à un sourire, et le tout sans jamais faire de pause pipi. Avant, j’étais enfermée mais j’étais libre, libre de suivre avec mes élèves le rythme que je voulais, de revenir sur ce qui n’était pas compris, libre de lire une histoire ou d’entonner une chanson. Avant, j’étais maîtresse dans une classe pour de vrai.

Lire la suite de « L'école à la maison »

Le confinement, vu par une expatriée

Bom dia le blog, ça fait longtemps, n’est-ce pas ?!

Après presque un an d’absence, et dans ce contexte d’enfermement si particulier, je sors de ma grotte pour prendre un petit peu l’air auprès de vous… Belle ironie du sort, n’est-ce pas ? On me l’a demandé, j’ai longtemps essayé de me le représenter, et c’est en ce magnifique dimanche ensoleillé que je me décide enfin à sauter le pas. Je ne sais plus si je sais faire, ça, écrire. Je ne suis pas sûre de trouver les bons mots, de ne pas faire de fautes, ni de faux pas. Je ne sais pas qui me lira, ni même si on me lira. Ce n’est pas grave, puisque j’aurai au moins pu exprimer tout ce qui tourne au fond de moi. Mais tout de même, si vous êtes encore là, c’est un grand plaisir pour moi et du fond du cœur je vous remercie !

Nous sommes tous dans une situation que personne n’avait imaginée, et j’espère que ce confinement se passe au mieux pour vous. Je sais que vous l’entendez de partout, mais je ne peux pas ne pas le dire : restez chez vous ! Quant à moi, je prends mon courage à deux mains, et je me lance ! Après 11 mois et quelques jours d’absence, je suis prête à vous donner des nouvelles d’une expatriée au long cours, qui après 7 ans au Texas vit depuis presque deux ans au cœur de la capitale portugaise, dans la magnifique ville de Lisbonne. Je ne peux plus vous dire d’enfiler vos santiags pour me suivre, alors prenez juste vos bottes de pêche (à la morue), et suivez-moi dans les méandres de ce sentier un peu difficile qui ne fait tout juste que commencer !

Lire la suite de « Le confinement, vu par une expatriée »

Clap de fin

Voici quelques mois que je ne suis pas passée par ici, et il m’a été difficile de dépoussiérer ce lieu afin de venir y déposer quelques nouvelles ! Je m’en excuse par avance, et je suis heureuse de venir prendre un peu de temps pour venir vous faire un petit coucou. Merci à tous ceux qui se sont inquiétés de mon silence, je vous rassure, tout va bien 😉

Lire la suite de « Clap de fin »

Les sushis de l’extrême

Hier, pour fêter une très bonne nouvelle reçue dans la journée, j’ai voulu faire plaisir à ma petite famille et je suis donc partie le cœur léger commander tout un tas de sushis dans le petit resto japonais au bas de ma rue.

Mes adorables petits restaurateurs parlent portugais avec un accent bien exotique, et moi je comprends rien en portugais, et je m’exprime encore moins, autant vous dire que c’était déjà mal parti cette histoire.

Pourtant, j’avais plutôt anticipé le truc : munie de mon menu des plats à emporter, au calme à la maison, j’avais établi la liste de ce que je voulais prendre. Mais en arrivant sur place, en donnant ma liste avec un grand sourire, j’ai eu droit à un premier monologue, un de ceux qui t’annoncent un grand moment de solitude. Après moultes gestes, répétitions et sourires navrés, j’ai fini par comprendre que le numéro 617 de mon menu était en rupture de stock. Diantre, un couac dans mon plan.

Lire la suite de l’article

Être parent

Hier, j’étais dans le bus avec mes deux enfants lorsque j’ai vu une jeune maman monter à son tour, une poussette d’un côté et un petit loulou de 4 ans de l’autre.

Tandis qu’elle luttait pour caler sa poussette, sortir ses tickets et s’assurer que son enfant tenait bien debout, une autre maman lui est venue en aide. Elles ont alors commencé à discuter. Le bébé de 6 mois qui se réveille toutes les heures la nuit, le mal de dos de devoir toujours le porter, la fatigue, la lassitude, la course effrénée de la vie avec de jeunes enfants… Et tandis qu’elles parlaient, la jeune maman tentait d’empêcher son petit qui était dans la poussette d’appuyer sur le bouton d’arrêt pour les personnes en fauteuil roulant, pile à sa hauteur. Ces deux mamans paraissaient lasses mais gardaient le sourire pour montrer que malgré tout, tout allait bien.

Lire la suite de l’article

Une bouteille à la mer

Depuis que je vis au bord de la mer, il ne se passe pas un week-end sans que j’aille profiter de la plage avec mon mari et mes enfants. Selon le temps, nous nous baignons, nous faisons des châteaux et des trous dans le sable, nous cherchons des coquillages ou nous jouons au cerf-volant. Et puis, systématiquement, je ramasse les déchets qui traînent sur la plage. 

Lire la suite de « Une bouteille à la mer »

L’amitié, quand on part vivre au bout du monde…

Toutes mes excuses pour ces quelques semaines sans publications! J’ai pourtant cet article en stock depuis plusieurs semaines… La version officielle de sa non publication est le manque de temps qui m’étouffe un peu en ce moment, la vérité c’est que c’est un article où je vous livre un peu de ma vie privée et que ce n’est pas évident pour moi de cliquer sur le fameux « Publier ». Mais je vais me forcer car j’ai envie de garder une trace du cheminement qui a pu m’amener à ce que je ressens en ce moment.

***************

L’amitié quand on change de vie… Vaste sujet que je vais aborder ce soir, tellement vaste et tellement personnel qu’il est certainement appréhendé par chacun d’entre nous de façon différente en fonction de nos parcours de vie. Peut-être parce que je souffre un peu de cette situation en ce moment, j’avais envie de vous livrer mes pensées afin de faire du vide dans ma tête et de la place dans mon cœur. Je ne sais pas encore ce qu’il va surgir de mon clavier mais je sais déjà que cet article sera sans filtre et viendra du plus profond de mon moi !

Lire la suite de « L’amitié, quand on part vivre au bout du monde… »