Miss Texas au Portugal, c’est reparti !

Le chemin du clavier a été long à retrouver, plus de deux mois depuis le dernier article !

2 mois, c’est court mais terriblement long, c’est nécessaire pour s’installer dans une nouvelle vie, c’est indispensable pour se remettre dans un chemin à peu près droit. Je suppose que vous vous demandez comment cela se passe pour nous et ma réponse va être simple : BIEN !

Lire la suite de « Miss Texas au Portugal, c’est reparti ! »

L’avenir du blog Miss Texas

A l’heure où vous lirez ces lignes, je serai normalement dans l’avion pour quitter définitivement le Texas, à priori en train de gérer plus ou moins bien mes 12h de stress intense dès que je vole (ou très probablement en train de gérer un énième vomi de mes enfants, mais passons). Quel meilleur moment que cette grande transition pour vous parler de l’avenir de ce blog, créé il y a bientôt 7 ans, la veille de notre départ pour les US ? Depuis que j’ai annoncé notre changement de vie imminent, je crois qu’on m’a posé au moins 1000 fois (au moins) THE question : mais que va devenir ton blog ?!

Face à cette question, j’ai réfléchi, j’ai noté vos idées, j’ai réfléchi, j’ai changé 100 fois d’avis, j’ai réfléchi encore… et je crois que j’ai enfin trouvé un bon terrain d’entente avec moi-même 🙂

Comme vous avez été très nombreux à me poser cette question, j’ai décidé de faire un petit article (enfin, petit…) avec les changements que je vais apporter. J’espère que cela répondra à vos interrogations, tout en me permettant d’y voir plus clair !

Lire la suite de « L’avenir du blog Miss Texas »

La fin de Miss Texas… ou pas ?

Hi there !

Je sais, je ne suis plus ici, ni là d’ailleurs. J’ai fait un break dans ma vie virtuelle, et notamment sur le blog comme vous avez pu le voir ces derniers temps. Déjà, ça m’a laissé un peu de temps pour remettre ma vie à jour, et m’apercevoir par exemple que j’avais pas rangé mes papiers administratifs depuis un an, date à l’appui. Damned.

La raison en vrai (non parce que les papiers qui s’entassent je m’en fous, en fait), c’est que pendant tout ce temps des tas d’articles se sont empilés dans ma tête, sans que je parvienne à les écrire. J’ai commencé 10 000 brouillons, mais je n’ai pas réussi à en mener un seul au bout (comme au tarot).

La raison de ce bouillonnement intérieur que je n’ai pas réussi à exprimer ici, c’est que je viens de découvrir un truc : entre l’adolescence et la crise de la quarantaine, il y a une autre crise dans la vie à l’âge de 34 ans et demi. Ouais. J’ai cherché un peu sur internet et j’avoue que j’ai pas trouvé grand chose. Pourtant cette crise majeure existe bel et bien, la preuve, je suis en PLEIN dedans. J’ai donc décidé de nommer moi même cette crise (puisque personne n’a pensé à le faire avant moi j’ai l’impression), et elle s’appellera désormais « la crise de la prise de conscience que y’a quand même un truc qui tourne pas rond ».

Ma fameuse « crise de la prise de conscience que y’a quand même un truc qui tourne pas rond » me fait mettre le doigt sur plein de situations qui me posent problème dans la vie de tous les jours et qui, si vraiment Maurice pousse le bouchon un peu plus loin,  doivent vous aussi vous poser quelques problèmes dans vos vies de tous les jours.

Lire la suite de « La fin de Miss Texas… ou pas ? »

Facebook, je t’ai compris !

Oui, je sais, j’ai dit que je publiais désormais un article tous les lundis matins, et que j’allais vous parler de l’extravagant, de l’incroyable, de l’unbelievable état du Texas dans mes prochains articles, mais là, fasten your seatbelt, j ai compris un truc qui me travaille depuis un moment et fallait que j’en fasse part au monde entier des lecteurs de mon blog MissTexas (87 les grands jours).

Donc, mesdames, messieurs, et surtout mes amis blogueurs, je viens de découvrir que les pages Facebook c’est une arnaque monumentale. Je sais que vous êtes très nombreux à en avoir une, puisque je vous suis en tant que page (Vous suivez ? Non ? Moi non plus, ça tombe bien : plus on est de fous…).

Bref, sur notre FB à tous, on voit les publications de nos amis, de nos familles et des pages qu’on suit. Bien. Mais figurez-vous que je viens de lire, de source sûre (je devrais être   journaliste), que si toutes les publications de tous nos contacts apparaissaient sur notre Fil d’Actualité, on en aurait des milliers a lire chaque jour. Chronophage, n’est-il pas ?

Lire la suite de « Facebook, je t’ai compris ! »