Vivre ses rêves les plus fous

En cette période étrange de fin de confinement, nous pourrions être tentés de regarder dans le rétroviseur de nos vies afin de faire un bilan sur la façon dont elles évoluent quotidiennement. Aujourd’hui, j’ai plutôt envie d’aller de l’avant en parlant plutôt de ce qui nous attend, de cet avenir plein de projets, qui parfois existent presque déjà tandis que d’autres peinent à se réaliser. J’ai envie de vous parler un peu de mon expérience, puisque j’ai eu la chance d’avoir plusieurs fois le courage de faire de très grands pas, en recommençant presque toute ma vie de zéro. Plus précisément, on ne recommence jamais sa vie de zéro, on poursuit juste le chemin qui nous attend, et ce détail qui semble infime a en fait toute son importance.

En ce moment, deux projets vivent en moi, l’un franchement osé, et l’autre terriblement enivrant. Je suis très fière de pouvoir dire que le premier est, malgré sa douce folie, sur le point d’aboutir. J’ai du prendre des décisions difficiles pour pouvoir y arriver, et j’ai vraiment hâte de vous en parler ! En revanche, mon second projet, qui découlera directement de la réussite du premier, est toujours au point mort, et pourtant je me dois de tout donner pour réussir celui-ci. Pour l’instant, je n’y arrive pas et je ressens une terrible frustration de ne pas mettre tout en œuvre pour y arriver.

Quand je pense à mes projets, je ne peux m’empêcher de penser à ma meilleure amie. Si je devais avoir un seul modèle pour saisir en un instant les ficelles de la vie, ce serait elle, qui vit ses rêves à fond, sans contraintes, sans limites, avec sa fougue et sa joie de vivre si caractéristiques. Nous en parlons souvent pendant des heures au téléphone. Quels sont les nouveaux projets que nous sentons au fond de nos tripes ? Qu’est-ce qui nous retient de les accomplir ? Que pouvons nous mettre en œuvre pour y arriver ?

Ce soir, j’ai envie de m’attarder un peu sur ces trois questions afin de partager avec vous mes réflexions sur ce sujet qui me tient tellement à cœur. Je vous embarque donc avec moi dans une longue réflexion qui, je l’espère, permettra de vous aider à accomplir à votre tour vos projets les plus fous !

Lire la suite de l’article

L'école à la maison

Comme certains ici le savent, je suis maîtresse en CP-CE1, dans une école française au Portugal. Enfin, J’ETAIS maîtresse, plutôt, car depuis 10 jours je suis devenue animatrice conférencière spécialisée sur Zoom et sur Seesaw… Vous ne connaissez pas ces deux programmes ? Moi non plus il y a 10 jours, et pourtant ils sont devenus mes deux alliés indispensables pour assurer le suivi pédagogique de mes élèves. Je ne les maîtrise pas encore très bien d’ailleurs, mais je travaille d’arrache-pied pour y arriver, et je me dis que ça va bien finir par rentrer, un jour.

Avant, j’étais à l’école de la vie, avec des élèves pour de vrai, et je passais mes journées debout, passant d’un groupe à l’autre, d’un bobo à un bonheur, d’un incident à un sourire, et le tout sans jamais faire de pause pipi. Avant, j’étais enfermée mais j’étais libre, libre de suivre avec mes élèves le rythme que je voulais, de revenir sur ce qui n’était pas compris, libre de lire une histoire ou d’entonner une chanson. Avant, j’étais maîtresse dans une classe pour de vrai.

Lire la suite de l’article

Clap de fin

Voici quelques mois que je ne suis pas passée par ici, et il m’a été difficile de dépoussiérer ce lieu afin de venir y déposer quelques nouvelles ! Je m’en excuse par avance, et je suis heureuse de venir prendre un peu de temps pour venir vous faire un petit coucou. Merci à tous ceux qui se sont inquiétés de mon silence, je vous rassure, tout va bien 😉

Lire la suite de l’article

Être parent

Hier, j’étais dans le bus avec mes deux enfants lorsque j’ai vu une jeune maman monter à son tour, une poussette d’un côté et un petit loulou de 4 ans de l’autre.

Tandis qu’elle luttait pour caler sa poussette, sortir ses tickets et s’assurer que son enfant tenait bien debout, une autre maman lui est venue en aide. Elles ont alors commencé à discuter. Le bébé de 6 mois qui se réveille toutes les heures la nuit, le mal de dos de devoir toujours le porter, la fatigue, la lassitude, la course effrénée de la vie avec de jeunes enfants… Et tandis qu’elles parlaient, la jeune maman tentait d’empêcher son petit qui était dans la poussette d’appuyer sur le bouton d’arrêt pour les personnes en fauteuil roulant, pile à sa hauteur. Ces deux mamans paraissaient lasses mais gardaient le sourire pour montrer que malgré tout, tout allait bien.

Lire la suite de l’article

Une bouteille à la mer

Depuis que je vis au bord de la mer, il ne se passe pas un week-end sans que j’aille profiter de la plage avec mon mari et mes enfants. Selon le temps, nous nous baignons, nous faisons des châteaux et des trous dans le sable, nous cherchons des coquillages ou nous jouons au cerf-volant. Et puis, systématiquement, je ramasse les déchets qui traînent sur la plage. 

Lire la suite de « Une bouteille à la mer »

Miss Texas au Portugal, c’est reparti !

Le chemin du clavier a été long à retrouver, plus de deux mois depuis le dernier article !

2 mois, c’est court mais terriblement long, c’est nécessaire pour s’installer dans une nouvelle vie, c’est indispensable pour se remettre dans un chemin à peu près droit. Je suppose que vous vous demandez comment cela se passe pour nous et ma réponse va être simple : BIEN !

Lire la suite de « Miss Texas au Portugal, c’est reparti ! »

L’écologie et la déculpabilisation

Dans tous les blogs cools, en ce moment, on parle d’écologie, de minimalisme, de DIY, de fait maison, d’abeilles, de petites fleurs et de Sauvez Willy (enfin, un truc du genre où on est cool avec les animaux, vous voyez l’idée).

Moi, mon blog, il est cool (comment ça, quoi ?) donc aujourd’hui on va parler d’écologie, de minimalisme, de DIY, de fait maison, d’abeilles, de petites fleurs et de Sauvez Willy.

Je vous avais déjà parlé longuement du fait que je n’achète plus de vêtements, mais ceci n’est en fait qu’une infime partie de l’iceberg de mon engagement écologique (quand je vous dis que ce blog est cool). Non mais sans rire les deux du fond, on dirait pas par écrans interposés, mais je suis vachement impliquée au quotidien et euh… bon ok, j’ai pas l’air de vous convaincre, alors je vais arrêter cette intro et passer directement dans le vif du sujet !

Lire la suite de « L’écologie et la déculpabilisation »

L’avenir du blog Miss Texas

A l’heure où vous lirez ces lignes, je serai normalement dans l’avion pour quitter définitivement le Texas, à priori en train de gérer plus ou moins bien mes 12h de stress intense dès que je vole (ou très probablement en train de gérer un énième vomi de mes enfants, mais passons). Quel meilleur moment que cette grande transition pour vous parler de l’avenir de ce blog, créé il y a bientôt 7 ans, la veille de notre départ pour les US ? Depuis que j’ai annoncé notre changement de vie imminent, je crois qu’on m’a posé au moins 1000 fois (au moins) THE question : mais que va devenir ton blog ?!

Face à cette question, j’ai réfléchi, j’ai noté vos idées, j’ai réfléchi, j’ai changé 100 fois d’avis, j’ai réfléchi encore… et je crois que j’ai enfin trouvé un bon terrain d’entente avec moi-même 🙂

Comme vous avez été très nombreux à me poser cette question, j’ai décidé de faire un petit article (enfin, petit…) avec les changements que je vais apporter. J’espère que cela répondra à vos interrogations, tout en me permettant d’y voir plus clair !

Lire la suite de « L’avenir du blog Miss Texas »