Mon ressenti face à l’élection américaine 2020

Voilà, nous y sommes. 4 ans que j’attends, que nous attendons tous, ce jour avec impatience.

Je ne peux même pas vous traduire dans quel état je suis aujourd’hui. Je crois que ce n’est pas que de l’impatience et de l’appréhension, c’est aussi tout un ensemble d’émotions qui remontent à la surface, toutes celles que j’avais bien enfouies au fond de moi face au choc de la précédente élection. Je ressens encore à vif toute la sidération de ce moment, où d’heures en heures, l’espoir avait laissé la place à la consternation.

Lire la suite de l’article

Comprendre les élections américaines 2020

Il y a 4 ans, nous étions à l’aube d’une très grosse claque mondiale avec l’élection de Donald Trump. A cette époque, je vivais aux US depuis 5 ans, et la soirée de l’élection restera un des souvenirs les plus terribles de mon expatriation. Je pense que tous ceux qui l’ont vécue pourront témoigner…

Comme c’est un système très compliqué, je me suis dit que je pourrais faire un petit point avec vous pour vous expliquer comment cela fonctionne réellement. Un deuxième article suivra bientôt avec mon ressenti sur ces élections.

Attachez vos ceintures, je vous emmène au cœur d‘un des plus gros débats présidentiels de l’histoire américaine et que tout le monde attend impatiemment depuis près de 4 ans !

Lire la suite de l’article

Le jour où j’ai failli aller vivre dans les Asturies…

Lisbonne, vous avez failli me perdre.

Il y a de ça quelques années, c’est Houston qui avait failli me perdre, le jour où je suis presque partie pour aller vivre dans le Maine. Vraiment, ça s’était joué à peu de choses à l’époque, et cet été encore, il s’en est fallu de peu pour que je prenne sous le bras mari, enfants, cochons et couvées, et que j’abandonne mon appart fraîchement acheté et ma nouvelle vie de non-prof qui venait pourtant tout juste de commencer.

Lire la suite de l’article

Pourquoi partons-nous de Houston ?

En voilà une bonne question !  Pourquoi partons-nous de Houston, après 7 ans passés ici, une carte verte, une maison achetée, deux CDI et des amis précieux que nous n’avons pas du tout envie de quitter ?!

 

J’hésitais à vous raconter notre cheminement, mais un commentaire suite à mon précédent article m’a vraiment permis de comprendre à quel point ce partage d’expérience peut aider tous ceux qui hésitent à s’expatrier. La personne, dans son commentaire, me disait qu’elle aimerait partir, mais qu’il lui manquait LE truc pour oser franchir le pas. Je n’ai pas LE truc, parce que c’est propre à chacun, mais je peux vous donner des pistes de réflexion pour que vous puissiez ensuite décider si c’est une expérience que vous avez envie de vivre ou non.

 

Dans cet article, je ne vais pas vous parler de mon premier départ, celui qui m’a amené à Houston. C’était il y a longtemps, j’étais plus jeune, je venais juste d’avoir un bébé, nous ne vivions pas dans la même ville avec Olivier, et j’avoue que les raisons sont un peu floues pour moi. Je me souviens juste que j’étais suffisamment instable pour que l’idée de déménager et changer de métier encore une fois ne me fasse pas plus peur que ça 😉 Aujourd’hui je vais vous parler de ce nouveau départ, qui compte beaucoup plus à mes yeux, car il est issu d’une longue réflexion, que je vais partager avec vous dans cet article aujourd’hui.

 

Lire la suite de « Pourquoi partons-nous de Houston ? »

Dans ma maison américaine, il y a…

Aujourd’hui, les amis, je vous présente un article hautement culturel ! Je vais vous expliquer à quoi ressemble une maison au Texas, avec un des plus beaux exemples que vous puissiez trouver dans la région (en l’occurrence, ma maison).

Alors… Qu’est-ce qui se cache dans la Maison Blanche (vous l’avez ?…) ?!

Lire la suite de « Dans ma maison américaine, il y a… »

Le STAAR Test, ou comment mettre la pression à des millions d’enfants pour rien…

Attention les amis, ça va râler sec ce soir !

A l’heure où vous lirez ces lignes, des millions de petits Texans seront en train de dormir, ou en train d’essayer de dormir, à quelques heures d’un des grands moments de la vie au Texas, le fameux STAAR Test.

Lire la suite de « Le STAAR Test, ou comment mettre la pression à des millions d’enfants pour rien… »

Mes 10 questions existentielles sur la vie au Texas…

Attention, sujet hautement philosophique du soir, bonsoir !

Après 7 ans ici, je n’ai pas encore répondu à toutes mes interrogations concernant les petits détails de la vie quotidienne au Texas. Je sais pas, moi, y’a vraiment des trucs qui m’échappent… Je vous fais donc la liste, pour voir si je suis la seule à ne pas toujours comprendre mon environnement !

Lire la suite de « Mes 10 questions existentielles sur la vie au Texas… »

Conversion, mon amour

Ce soir, faut qu’on parle d’un sujet sérieux (vous me connaissez) : Les unités de mesure. Vous souvenez-vous du truc horriblement chiant quand il fallait convertir des hectolitres en centilitres en 4ème B avec Mme Dufour ? Vous pensiez ce jour-là que vous aviez atteint vos limites question mathématiques (surtout que bon, j’veux pas critiquer, mais ça nous a jamais vraiment servi des masses les hectolitres depuis la 4ème B avec Mme Dufour…).

Pour être tout à fait honnête, quand je remplissais mes tableaux plein de zéros, jamais je n’aurais imaginé qu’ailleurs dans le monde quelqu’un pouvait avoir eu l’idée saugrenue un jour de se dire que ça serait vachement sympa d’utiliser des gallons au lieu des litres, des Fahrenheit au lieu des Celsius, des miles et des pieds au lieu des kilomètres, ou encore des cups au lieu des grammes.

Ce mec-là a eu le nez creux, moi j’vous dis : il avait sûrement flairé le filon de la vente d’antidépresseurs que tout cela allait engendrer. Il aurait mieux fait d’écouter en 4ème B avec Mme Dufour, ça nous aurait peut être permis à tous de vivre un peu plus sereinement.

Pour illustrer ce que je vous dis, laissez-moi vous raconter une anecdote qui date de quelques années maintenant.  Tout a commencé pendant les fêtes de Noël, où j’ai eu l’idée merveilleuse de vouloir offrir une boîte de gâteaux « home made version Frenchy » aux maîtresses de Salomé (genre madeleines, truffes, cannelés, financiers…). C’était sans compter que les maîtresses ont trouvé ça absolument delicious et m’ont supplié de leur donner les recettes. C’est là que sont rentrées en jeu les unités de mesure et que le cauchemar a commencé.

Lire la suite de « Conversion, mon amour »