Ces petites choses que je n’aime pas dans la vie au Texas (suite)…

What ?! Vous avez raté mon article de la semaine dernière sur ce que je n’aime pas dans la vie au Texas, article plébiscité dans le monde entier par mes 10 lecteurs quotidiens, et vous revenez l’air de rien lire la suite ?! Alors, petit 1, je vais vous dénoncer à l’équipe de sécurité de Trumpounet pour qu’ils vous renvoient immédiatement à la frontière de ce blog, c’est inadmissible. Petit 2, vous allez tout de suite vous mettre à la page en allant lire mon précédent article, sinon vous n’allez pas réussir à suivre. Petit 3, euh… Oui bon voilà, hein !

Bon, mes lecteurs d’amour, il faut quand même que je vous dise un truc gentil. Déjà d’une, je vais pas vous balancer à Trumpounet, il a assez à faire à apprendre à lacer ses chaussures. De deux, vous m’avez laissé un nombre incalculable de commentaires ici et ailleurs la semaine dernière, et du fond du cœur je vous en remercie car c’est un vrai bonheur d’avoir vos retours d’expérience, c’est très constructif pour moi. De trois, vous êtes désormais plus de 300 à aimer ma page Facebook et ça c’est vraiment chouette (par contre, quand vous vous mettez à liker ma page, évitez de le faire pendant que je dors, siouplait. Ça faisait des mois que je l’attendais ce beau chiffre tout rond, et paf, à peine j’avais le dos endormi que je suis passée de 299 à 301, sans prévenir… J’vous dit pas le choc au réveil ! Pensez à ménager mes nerfs pour le passage à 400 !)

Vous m’avez posé beaucoup de questions sur les supermarchés aux US à la suite de mon article de la semaine dernière. Je me rends compte du coup qu’il y a beaucoup à dire encore, et je pense qu’il faudra que je fasse un nouvel article sur ça. Pour répondre rapidement, on peut trouver ici des produits bios, de qualité, mais hors de prix pour la majorité des américains. En tant qu’expatriés, nous avons un pouvoir d’achat fort ici aux US, donc nous pouvons nous nourrir correctement (surtout qu’Olivier et moi cuisinons tous les deux beaucoup). Mais aller dans un fast-food est nettement moins cher, et les américains y mangent très régulièrement, malheureusement… J’y reviendrai ! En attendant, voici la suite de ce qui ne me plaît pas au Texas, yee-haw !

Lire la suite de « Ces petites choses que je n’aime pas dans la vie au Texas (suite)… »

Ces petites choses que je n’aime pas dans la vie au Texas…

Il paraît que si je regarde dans le rétroviseur de ma vie, je viens de passer 1/6 de mes quelques années d’existence ici, au Texas. Si j’enlève l’époque où j’étais trop petite pour analyser les choses, et l’adolescence où j’étais bien trop bête, il se trouve que cette tranche de vie de 5 ans et demi représente une part non négligeable de tout ce qui a contribué à ouvrir mes yeux d’adulte. La semaine dernière, je vous ai présenté un petit bilan personnel de l’année 2016 en même temps que mes vœux (à lire ici), et ce petit exercice m’a donné envie de faire également un bilan de toutes ces années passées ici, aux US.

 

Je ne sais pas comment vous mangez votre jardinière de légumes (attendez, vous allez voir le lien !), mais moi je mange toujours les carottes en premier, parce que c’est ce que j’aime le moins, comme ça après c’est fait et on n’en parle plus ! Bon et bien je vais faire pareil pour ce bilan : je vais analyser d’abord ce qui me déplaît ici dans deux articles (j’ai essayé de le faire en un seul article, mais j’avais trop de choses à dire!), pour pouvoir me concentrer dans un prochain article sur ce que j’aime vraiment et qui me fait rester ici malgré toutes ces années !

 

Je ne vais pas vous parler aujourd’hui de ce qui me déplaît dans ma vie d’expatriée. Ma famille, le fromage et les balades au grand air me manquent (à mettre dans l’ordre que vous voulez), mais c’est un choix personnel que j’ai fait et qui n’a rien à voir avec le Texas en lui-même. Je vais essayer d’analyser ce que je vis plus finement pour vous montrer le fonctionnement de la société américaine, et non juste en fonction de mon propre cas. Évidemment, je vais être obligée de faire des généralités. C’est d’ailleurs pour ça que je ne vais parler que du Texas, car ce que je vais écrire n’a par exemple pas lieu d’être à New-York ou en Californie. On est des cow-boys, nous !

Lire la suite de « Ces petites choses que je n’aime pas dans la vie au Texas… »

Allô Houston ? On a une nouvelle année !

Hello le blog !

2016 est finie, bienvenue 2017 ! Je dois vous avouer que je ne me suis pas vraiment sentie différente entre hier et aujourd’hui (à part que je suis un peu moins fraîche et que j’ai pris 3 kgs avec la raclette d’hier soir – avec du VRAI fromage à raclette, oui Messieurs Dames !), mais bon.

Il parait que le 1er janvier c’est un peu le genre de jour où tu dois faire un bilan personnel, faire des bisous à tout le monde et prendre plein de bonnes résolutions. Bon, moi c’est pas tellement le genre de la maison, mais si je balance un article sur « Comment payer sa taxe d’habitation aux US » aujourd’hui, je vais encore faire un peu tâche (déjà que je sens qu’il part mal cet article).

BREF, focuse-toi Sophie et rentre un peu dans le moule à cupcake. Allons-y pour un petit bilan pour commencer, et après je vais tenter de faire des vœux, comme les gens biens !

Hein ? Quoi ? Des bonnes résolutions ? Non mais on s’en tape ça, non ?!

Lire la suite de « Allô Houston ? On a une nouvelle année ! »

Quand Alep devrait nous donner à tous une bonne leçon…

Cher petit garçon d’Alep,

J’habite à Houston et je t’ai vu sur une vidéo sur Facebook il y a quelques jours… Tu te rends compte, tu as à peine 4 ans, et ton petit visage tout rond a fait le tour du monde ! Entre différents posts donnant des tutos de sapins en papier toilette et des idées cadeaux pour les fêtes, on te voyait là, assis sur une chaise, avec une dame – ta maman peut être – s’agitant autour de toi.

Vois-tu, cher petit garçon, tu as à peu près l’âge de mon fils. Il s’appelle Robin, il est en pleine santé et il a l’immense chance d’aller à l’école. Le matin, quand il se lève, il a un petit déjeuner chaud qui l’attend, avec des tas de bisous. Il part le ventre plein dans notre voiture climatisée, s’amuse innocemment avec ses copains, mange à midi le repas que je lui ai préparé, fait une sieste, joue avec une montagne de jouets, prend un bain bien chaud, mange de nouveau un repas équilibré, a le loisir de faire un caprice pour choisir son livre et enfin se couche dans un lit moelleux dans une maison bien chauffée.

Vois-tu, cher petit garçon, ça, c’est mon monde, et le monde de mon fils. Je ne sais pas comment c’est chez toi, mais je crois quand même que ton monde est un peu différent. Sur la vidéo, je t’ai vu le visage plein de sang – celui de ta maman aussi d’ailleurs. Et tu sais ce que tu faisais ? Rien. Tu ne pleurais pas. Tu ne criais pas. Tu ne parlais pas. Tu étais juste là, assis sur ta chaise, dépassé par la situation.

Lire la suite de « Quand Alep devrait nous donner à tous une bonne leçon… »

Alep, je pense à toi…

« Maman, quand on est grand et qu’on a un bébé, est-ce qu’on peut quand même rester avec sa maman ? »

Tant d’innocence dans les paroles de ma fille de 6 ans m’ont fait sourire cet après-midi. J’ai regardé ses grands yeux plein de douceur et j’ai répondu naturellement :

« Bien sûr ma chérie, même si souvent, quand on est adulte, on ne vit plus avec ses parents ».

Puis nous sommes allées nous asseoir au square de l’école et, pendant qu’elle jouait avec son petit frère, j’ai pris le temps de regarder un peu mon Facebook. Entre deux photos de « chat albinos le plus mignon du monde » et « Like cette photo , laisse un 8 en commentaire et regarde ce qu’il se passe (et n’oublie pas de partager afin de polluer encore plus de monde)« , une amie avait partagé une vidéo sur Alep.

Cette vidéo montrait des gens en train de vivre ce que l’homme a pu créer de plus horrible dans sa stupidité : la guerre. Des êtres humains perdus dans les ruines de leurs vies, l’air hébété, le regard apeuré. A la fin de la vidéo, on voit un monsieur d’un certain âge, les bras en l’air, en train de hurler : « Nous sommes en train d’être massacrés ! Musulmans du monde entier, où êtes-vous ?! »

Lire la suite de « Alep, je pense à toi… »

J’ai testé pour vous : Black Friday dans un des plus grands malls des Etats-Unis

Je pensais pas faire ça un jour, je vous jure… mais je viens de vendre mon âme au diable pour aller tester POUR VOUS le shopping pour Black Friday dans un des plus grands malls des États-Unis. Rien que pour ça vous devriez tous m’envoyer un colis de raclette, tiens !

Bon, j’en vois 2-3 au fond qui n’ont pas trop suivi parce que Black Friday ça leur dit rien… On s’affole pas, je connaissais pas non plus avant de venir vivre au pays de la sur-consommation… Je vais donc tout vous expliquer dans cet article, et puis vous donner mon point de vue (pas très tendre) par la même occasion. Mes amis, sortez votre carte bleue (et votre chéquier, votre liquide, votre argenterie, votre héritage…) et une bonne dose de patience parce que le décorticage de Black Friday… c’est maintenant !

Lire la suite de « J’ai testé pour vous : Black Friday dans un des plus grands malls des Etats-Unis »

Élections américaines : et maintenant, que fait-on ?

Cela fait maintenant presque 2 semaines que le couperet est tombé : Donald Trump va devenir le 45ème président des États-Unis. Vous qui vivez à l’autre bout du monde (bah oui, par rapport à moi!) vous vous demandez sûrement comment les choses évoluent ici. Je vais donc essayer de vous faire un petit article sur ce que j’ai observé ces derniers jours in situ, et ce que j’en retire.

Lire la suite de « Élections américaines : et maintenant, que fait-on ? »

Récit d’une nuit de cauchemar et réaction à chaud à la suite des élections

Mardi 8 novembre 2016, jour des élections américaines.

19h : Je commence doucement à suivre les premiers résultats. Tout va bien, je suis confiante, comment un fou comme Trump pourrait-il gagner ?

Lire la suite de « Récit d’une nuit de cauchemar et réaction à chaud à la suite des élections »