Conversion, mon amour

Ce soir, faut qu’on parle d’un sujet sérieux (vous me connaissez) : Les unités de mesure. Vous souvenez-vous du truc horriblement chiant quand il fallait convertir des hectolitres en centilitres en 4ème B avec Mme Dufour ? Vous pensiez ce jour-là que vous aviez atteint vos limites question mathématiques (surtout que bon, j’veux pas critiquer, mais ça nous a jamais vraiment servi des masses les hectolitres depuis la 4ème B avec Mme Dufour…).

Pour être tout à fait honnête, quand je remplissais mes tableaux plein de zéros, jamais je n’aurais imaginé qu’ailleurs dans le monde quelqu’un pouvait avoir eu l’idée saugrenue un jour de se dire que ça serait vachement sympa d’utiliser des gallons au lieu des litres, des Fahrenheit au lieu des Celsius, des miles et des pieds au lieu des kilomètres, ou encore des cups au lieu des grammes.

Ce mec-là a eu le nez creux, moi j’vous dis : il avait sûrement flairé le filon de la vente d’antidépresseurs que tout cela allait engendrer. Il aurait mieux fait d’écouter en 4ème B avec Mme Dufour, ça nous aurait peut être permis à tous de vivre un peu plus sereinement.

Pour illustrer ce que je vous dis, laissez-moi vous raconter une anecdote qui date de quelques années maintenant.  Tout a commencé pendant les fêtes de Noël, où j’ai eu l’idée merveilleuse de vouloir offrir une boîte de gâteaux « home made version Frenchy » aux maîtresses de Salomé (genre madeleines, truffes, cannelés, financiers…). C’était sans compter que les maîtresses ont trouvé ça absolument delicious et m’ont supplié de leur donner les recettes. C’est là que sont rentrées en jeu les unités de mesure et que le cauchemar a commencé.

Lire la suite de « Conversion, mon amour »