18 mois sans acheter (ou presque !) de vêtements

C’est venu insidieusement, cette envie de ne plus acheter de vêtements.

En fait, plus précisément, je pense que je peux quand même situer le point zéro à un reportage vu par hasard sur le web. On y voyait 3 jeunes blogueurs de mode londoniens partir au Vietnam pour voir comment sont véritablement confectionnés les vêtements qu’ils recommandent. Les 2 premiers jours, ils sont allés visiter les ateliers et ont discuté avec les gens. C’était gentil, et on voyait que ça les faisait un peu réfléchir. Mais le troisième jour, ils ont fait une journée de travail derrière une machine à coudre. Et tu les vois pleurer. Pour de vrai. De vraies larmes de fatigue, de douleur au dos et aux mains, mais aussi de vraies larmes pour les gens qui les entourent dans cet atelier du bout du monde.

Lire la suite de « 18 mois sans acheter (ou presque !) de vêtements »

Le bodyjam et moi, ou quand l’expatrié ne pige rien à son cours de danse…

Bon, j’ai une réclamation.

Le mercredi, c’est bodyjam.
Tu connais pas le bodyjam ? C’est facile, c’est un cours de danse sur de la musique de djeuns, avec des mouvements de djeuns, et toi t’as ton corps de déjà vieille. Tu vois le truc ?

Donc, le mercredi, c’est bodyjam.

Faut que tu saches un truc sur moi, cher lecteur. La danse et moi, c’est comme Bernard Minet et Dorothée, comme Justin Bieber et son despacito-qu’on-sait pas-ce-que-ça-veut-dire-ce-mot, ou encore comme Trump et son coiffeur : c’est du solide, c’est de l’inséparable. Si je poussais le bouchon un peu trop loin, je dirais que sans la danse, pour moi, c’est comme si Roméo n’aimait plus… Virginie (désolée lecteur de moins de 30 ans, tu n’as pas compris la blague, t’étais pas encore là à la grande époque !) Je pense avoir écumé tous les bals musette du fin fond des Alpes pendant ma belle jeunesse, et même encore aujourd’hui j’ai du mal à ne pas finir la dernière sur une piste de danse.

Bref, aujourd’hui, c’était donc bodyjam.

Après 2 mois en France, sans sport, et avec 4 kilos en plus. Tu vois la reprise ?

Alors moi je veux bien avoir galéré comme une dingue, ça sera ma punition pour les repas en trop. Ça, ok, c’est réglé, c’est assumé. Mais je pense qu’il y a quand même un sujet qu’il faut que j’amène sur le tapis, parce que là, ça va plus.

 

Lire la suite de « Le bodyjam et moi, ou quand l’expatrié ne pige rien à son cours de danse… »

Être étranger

Mes amis, laissez moi pour vous raconter une anecdote (rigolote, mais je vous interdis de vous moquer ^^) :

Quand nous sommes arrivés aux US et que nous nous sommes installés dans notre maison, nous avons utilisé le deuxième jour le lave-vaisselle. On met la vaisselle, on met le produit au pif, on appuie sur un bouton au pif et zou machine-que-la-ménagère-bénit-tous-les-jours, lave-moi tout ça ! Sauf que blop, blop, la machine miracle n’aime pas du tout le pif, non non non… Nous voilà avec de la mousse dans TOUTE la cuisine, qui sort sans s’arrêter de la machine infernale qui n’est plus miracle du tout. Un petit coup d’affolement, un gros coup de lavage, un petit coup de fil à notre proprio et voilà Brian le réparateur qui arrive à notre rescousse. Il ouvre notre lave-vaisselle, le démonte, le scrute sous tous les angles, et « Non, vraiment, je comprends pas ce qu’il se passe, il est en parfait état de marche ». Et là notre Brian lève un sourcil interrogateur « Mais euh, vous avez utilisé quoi comme produit ?! ». On lui montre notre produit au pif, qui s’avère être – le traître – un liquide vaisselle, qui fait plein de mousse, donc. CQFD. Hhhuuummm Brian, si je vous donne 5000 dollars là tout de suite maintenant, serait-ce possible de cacher ce petit incident de jeunes nouveaux débarquants dans un pays étranger à la face du monde ?! La honte…

Lire la suite de « Être étranger »

La démesure des anniversaires aux US

Je sais pas vous, mais parfois je me fais un coup de gueule toute seule devant l’injustice du monde dans lequel nous vivons, injustice que j’entretiens autant qu’elle m’entretient, malheureusement. Le dernier coup de gueule en date, c’était pas plus tard qu’il y a deux jours, suite au 94628165ème épisode de la Bithday Party de ma fille, prévue pour le 4 juin. La démesure, ça me sidère, la surenchère, ça m’agace, la dépense folle d’argent, ça m’assèche (!),  mais alors le fait que je fasse partie de ce système, ça me tue…

Lire la suite de « La démesure des anniversaires aux US »

San Diego (Californie)

Lors du week-end de Thanksgiving nous avons choisi de faire une petite escapade dans le sud de la Californie, à San Diego. Quelle bonne idée nous avons eue ! C’est magnifique ! Il est vrai que je suis une naturofanatique et que je peux passer mes journées à admirer l’océan, regarder des oiseaux voler ou sentir des fleurs. Alors passer 5 jours sur une côte aussi belle avec l’immense chance de pouvoir admirer des lions de mer se prélassant dans leurs milieux naturels, c’était comme un coin de paradis pour moi smile

DSC_9514

Lire la suite de « San Diego (Californie) »